Algérie – Le bilan du coronavirus fait état d’une nouvelle baisse des cas ce samedi 28 novembre en Algérie. C’est en effet ce qu’a annoncé le Dr Djamel Fourar, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie.

Ainsi, les contaminations au Coronavirus se maintiennent toujours au dessus de la barre des 1000 cas quotidiens. Selon les chiffres communiqués par le Dr Fourar, l’Algérie a en effet enregistré 1044 nouveaux cas ce samedi 28 novembre. Ce nouveau chiffre porte à 81.212 le nombre total de cas enregistrés depuis le début de la pandémie de Coronavirus en Algérie.

Par ailleurs, notons que ce nouveau bilan du Coronavirus est en baisse par rapport à celui d’hier 27 novembre en Algérie. En effet, le pays avait enregistré 1058 nouvelles infections selon le bilan rendu public vendredi.

Coronavirus en Algérie :  ce que l’on sait sur les préparatifs d’acquisition du vaccin

Toujours en ce qui concerne la pandémie de Coronavirus, rappelons que l’Algérie se prépare actuellement à acquérir un vaccin contre le virus mortel. Dans ce sens, le Pr Ilyes Akhamouk a indiqué il y a quelques jours que les premières doses du fameux vaccin devraient être disponibles au cours du premier trimestre de l’année prochaine. Le membre du comité scientifique de suivi de la pandémie en Algérie a également déclaré que les autorités étudiaient plusieurs offres, afin d’acquérir le meilleur vaccin dès que celui-ci sera mis en vente.

De son côté, le Pr Ryad Mahyaoui s’est également exprimé sur le prix du fameux vaccin. Ce spécialiste a ainsi indiqué que les doses de vaccin anti Covid-19 devraient coûter entre 5 et 35 dollars l’unité. Selon le taux de change officiel actuellement, ceci représente une fourchette d’approximativement 650 à 4500 Dinars algérien.

Toutefois, les algériens ne pourront pas tous se faire vacciner dès le début de l’année prochaine. En effet, le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid a déclaré que certaines catégories de personnes seront prioritaires à la vaccination. Il s’agit des personnes âgées de plus de 65 ans, et de celles souffrant de maladies chroniques, a indiqué le ministre.

Lire également : Football : l’équipe nationale algérienne affûte ses armes