Algérie actualité– Le bilan des contaminations à la Covid-19 a connu une nouvelle hausse au cours des dernières 24 heures. En effet, le pays a enregistré 840 nouvelles contaminations, selon le bilan de ce mercredi 11 novembre.

Ce chiffre a été annoncé par le Dr Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19. Il s’agit ainsi du plus lourd bilan quotidien enregistré depuis l’apparition de la maladie en Algérie, au début du mois de mars dernier. Ce chiffre est également en forte hausse par rapport au bilan d’hier, qui était de 753 nouvelles contaminations.

Par ailleurs, ce nouveau bilan de contaminations à la Covid-19 porte à 64.286 le nombre de cas confirmés depuis le début de cette pandémie en Algérie. Depuis la fin octobre, le nombre de malades a connu une hausse progressive, pour exploser depuis le début de la semaine en cours.

Covid-19 en Algérie : un vaccin bientôt disponible ?

Sur un autre plan, il est à noter que le laboratoire américain Pfizer a annoncé le développement d’un vaccin anti Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié cette annonce d’« encourageante ». Selon les premiers essais cliniques, ce vaccin serait efficace « à au moins 90% », a indiqué le laboratoire américain.

Néanmoins, ce vaccin risque de ne pas être disponible avant au moins quelques mois. En effet, les commandes sur celui-ci dépassent déjà les seuils de production prévus par le laboratoire américain. Ainsi, les États-Unis ont commandé 100 millions de doses, le Japon 120 millions, le Royaume-Uni 30 millions et le Canada 20 millions. De son côté, l’Union Européenne s’apprête à finaliser un accord pour l’acquisition de 300 millions de doses. Pour ce qui est de la production, le laboratoire américain prévoit de fournir 50 millions de doses d’ici la fin de l’année, et jusqu’à 1,3 milliards en 2021.

L’Algérie, qui n’a pour le moment pas commandé ce vaccin anti Covid-19, risque ainsi de ne pas pouvoir l’acquérir avant au moins le printemps 2021. Néanmoins, le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid, avait déjà fait savoir que l’Algérie a rejoint un consortium de pays pour faire l’acquisition d’un vaccin « dès que celui-ci sera disponible ».

Lire également :

Covid-19 en Algérie : nouvelle hausse vertigineuse du nombre de cas (Bilan du 13/11/2020)