Voyages et immigration – Une vive polémique vient d’éclater entre deux compagnies aériennes concernant les prix des billets à destination de l’Algérie, qui sont jugés particulièrement excessifs par la diaspora.

Advertisement

L’ouverture partielle des frontières algériennes, entamée le 1er juin dernier n’a pas manqué d’apporter son lot de polémiques concernant les conditions de voyage. Actuellement, il y a au total 98 vols par semaine au départ et à destination de dix pays.

La France, où réside la plus importante communauté d’algériens à l’étranger reste naturellement le pays le plus desservi, avec 48 vols par semaine dont la moitié est assurée par Air Algérie.

Les prix des billets au départ des différentes destinations desservies reste néanmoins très élevés. Les algériens de l’étranger doivent ainsi dépenser en moyenne 500 euros par personne pour un aller simple depuis l’Europe. Ce tarif peut même doubler à certaines périodes, notamment lorsque les places disponibles deviennent rares.

Vive polémique entre deux compagnies sur les billets vers l’Algérie

Dans ce sens, une vive polémique vient d’éclater entre deux compagnies aériennes concernant les prix des billets vers l’Algérie. Il s’agit de la low-cost espagnole Vueling Airlines, et de sa future concurrente algérienne FlyWestaf. Cette dernière fait partie des projets retenus par le ministère des transports concernant l’investissement privé dans le domaine du transport aérien en Algérie.

Le fondateur de FlyWestaf, Chakib Ziani s’est ainsi attaqué de manière frontale à Vueling Airlines concernant les prix qu’elle pratique. « Une low-cost ce n’est pas un nom, c’est un prix », a-t-il ainsi écrit dans un message sur Twitter accompagné d’une capture d’écran du site de Vueling Airlines, montrant un vol Barcelone-Alger qui est commercialisé à partir de 580 euros par personne en aller-simple.

Il est d’ailleurs à noter qu’Air Algérie, qui est souvent critiquée au sujet de ses prix, fait beaucoup mieux que la low-cost espagnole sur cette ligne. Les billets de la compagnie nationale dans le sens Barcelone-Alger sont en effet commercialisés entre 250 et 400 euros en moyenne. L’écart entre les deux compagnies atteint parfois plus de 300 euros sur certaines dates.

Mais la compagnie nationale ne devrait pas garder longtemps son monopole sur le transport aérien en Algérie. En plus de FlyWestaf précédemment mentionnée, le ministère des transports a en effet donné son accord de principe pour 8 autres projets de création de compagnies privées dans le pays. Celles-ci devraient voir le jour dans les mois à venir, dès que l’ensemble des textes réglementaires concernant cette activité auront été finalisés.

Lire également : Devises en Algérie : nouveau record de l’Euro sur le marché noir

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici