Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale s’est exprimée, hier jeudi au sujet des nouvelles conditions de voyage vers l’Algérie. Celles-ci sont valables depuis l’entrée en vigueur de la suppression de la mesure de confinement des voyageurs en provenance de l’étranger.

Advertisement

L’Algérie a ouvert ses frontières depuis le 1er juin dernier après plus d’une année de fermeture, et les citoyens se trouvant à l’étranger peuvent voyager à destination du territoire national depuis cette date. Jusqu’à la semaine écoulée, ces voyageurs devaient toutefois se soumettre à un protocole sanitaire strict. Ceux-ci devaient en effet présenter un test PCR négatif datant de moins de 36 heures avant leur embarquement, et observer une période de confinement de cinq jours dans un hôtel à leur arrivée sur le territoire national.

Cette mesure de confinement, qui a été largement critiquée du côté de la diaspora algérienne, a toutefois fini par être levée au cours de la semaine écoulée. Les voyageurs en provenance de l’étranger ne sont désormais plus tenus de se confiner à leur arrivée, avait précisé le premier ministre Aymen Benabderrahmane dans une note datée du 26 juillet dernier. Selon nombre d’observateurs,  cette décision a notamment été motivée par le besoin de libérer de la place au sein des structure hotellières pour accueillir les malades atteint de covid-19 alors que les hôpitaux du pays sont majoritairement saturés.

Nouvelles conditions de voyage : Air Algérie s’exprime

Dans ce contexte, la compagnie publique Air Algérie s’est d’ailleurs exprimée au sujet des nouvelles conditions de voyage vers le territoire national. Celles-ci sont valables depuis l’entrée en vigueur de la décision de supprimer le confinement obligatoire pour les voyageurs en provenance de l’étranger. Les personnes concernées doivent ainsi présenter un test PCR négatif de 36 heures et remplir une fiche sanitaire disponible sur le site web de la compagnie nationale, en plus d’être en possession d’une réservation confirmée à leur nom.

À leur arrivée en Algérie, les voyageurs doivent également subir un test antigénique avant de quitter l’aéroport, a indiqué Air Algérie dans une mise à jour sur son compte Twitter hier jeudi. Notons que ce test de dépistage se fait au niveau des aéroports d’Alger, Oran et Constantine depuis mercredi 28 juillet. « Suite à l’annulation de la quarantaine obligatoire dans les hôtels et dans le cadre de la lutte contre l’épidémie covid-19, la SGSIA a mis en place une salle équipée d’un laboratoire pour tester les passagers arrivés à l’aéroport d’Alger. Tous les passagers seront dépistés avant de rentrer chez eux.», a notamment expliqué la société chargée de la gestion de l’aéroport de la capitale algérienne. Le coût du test antigénique a été fixé à 1600 dinars, soit 10 euros au taux de change officiel qui sont à la charge du voyageur, a encore précisé la même source.

Lire également : Remboursement des billets d’Air Algérie et d’Algérie Ferries : l’étau se resserre sur les deux firmes nationales

Advertisement