Algérie actualité– De nouvelles mesures contre le Coronavirus en Algérie, ont été édictées par les autorités algériennes. C’est ce qu’ont annoncé, aujourd’hui 30 janvier 2021, les services du Premier ministre algérien Abdelaziz Djerad. Celles-ci entreront en vigueur à compter de la journée de demain 31 janvier 2021.

Parmi ces nouvelles mesures décrétées par les pouvoirs publics algériens, dans le but d’endiguer la pandémie de la Covid-19 en Algérie, on pourrait citer : la prolongation du confinement partiel à domicile, pour une durée supplémentaire de 15 jours. Les villes concernées par cette disposition sont les suivantes : Batna, Biska, Blida, Bouira, Tebessa, Tlemcen, Tizi Ouzou, Alger, Jijel, Sidi Bel Abbes, Constantine, Mostaganem, M’sila, Oran, Boumerdes, El Tarf, Tissemssilt, Ain Temouchent, Relizane. Notons que, le confinement partiel à domicile s’étend de 20h00 jusqu’à 05h00 du lendemain.

Quelles sont les autres nouvelles mesures contre le Coronavirus en Algérie ?

Toujours dans le même contexte de lutte contre la propagation du Coronavirus en sol algérien, le cabinet du Premier ministre a annoncé la prolongation, pour une durée de 15 jours, de la fermeture des marchés de vente de véhicules d’occasion, à travers tout le territoire national. De plus, les salles de sport ainsi que les lieux de loisirs tels que les jardins publics demeureront fermés pour la même période. Et ce dans les 19 villes sus-mentionnées.

De plus, certains commerçants devront dorénavant baisser leurs rideaux, à 19h00. Il s’agit notamment des vendeurs d’équipements électroménagers, d’équipements de décors et d’ameublements et des équipements de sports et des jeux. Idem pour les salons de coiffure pour hommes et pour dames, ainsi que pour les pâtisseries, restaurants et les cafétérias. Pour rappel, les activités des restaurateurs et propriétaires des cafétérias se limitent à la vente à emporter. Faute de quoi, des sanctions seront infligées aux réfractaires. C’est ce qu’a tenu à rappeler le cabinet de Premier ministre algérien.

Lire également :

Reconfinement en France : ce qui changera pour les ressortissants algériens établis en Hexagone