Voyages et immigration – Face à la rareté des billets sur les lignes entre la France et l’Algérie, de nombreux voyageurs sont à la recherche d’une alternative pour pouvoir voyager entre les deux pays.

Advertisement

Une crise de disponibilité des vols entre la France et l’Algérie se profile en effet à l’horizon. Le programme actuel de liaisons est prévu pour durer jusqu’au 26 mars prochain, mais plusieurs compagnies ont déjà obtenu les autorisations nécessaires pour assurer leur programme de la saison estivale.

C’est notamment le cas d’Air Algérie, qui devrait continuer à effectuer des vols vers et depuis l’Hexagone au moins jusqu’à la fin du mois d’octobre 2022. Du fait de la forte demande pour la saison estivale, de nombreux vols affichent toutefois complet avant même le début du programme d’été. Sur la ligne Marseille-Alger, les places sont en effet toutes prises jusqu’en septembre prochain. Au rythme actuel des réservations, les lignes Paris-Alger devraient également être complètes d’ici quelques semaines.

Rareté des billets France-Algérie : quelle est la meilleure alternative ?

Face à la rareté des billets, de nombreux algériens de France sont à la recherche d’une alternative pour voyager à destination de l’Algérie au cours de la saison estivale. Avec les nombreuses lignes ouvertes ces derniers mois, il existe actuellement plusieurs solution pour voyager vers le territoire national, même en cas d’indisponibilité de vols depuis la France.

L’une des solutions alternatives les plus prisées actuellement est celle de prendre des vols avec escale à Rome ou à Tunis. Avec les récentes promotions de Transavia vers la Tunisie, les voyageurs peuvent faire le trajet Paris-Tunis puis Tunis-Alger avec Transavia et Air Algérie, pour un coût total de 227 euros en aller-retour. Le tarif est plus élevé si l’on choisit de voyager avec une escale à Rome, avec près de 450 euros pour un aller-simple.

Outre les vols avec escale, les algériens de France peuvent également opter pour le voyage par voie maritime avec Algérie Ferries ou Corsica Linea. Les deux compagnies assurent une traversée par semaine chacune sur la ligne Marseille-Alger. Il faut toutefois être vacciné pour pouvoir prendre le bateau vers l’Algérie, mais cela ne devrait pas poser de problème pour les algériens de France qui sont une majorité à être vaccinés.

Enfin, les ressortissants algériens peuvent soit surveiller le site d’Air Algérie à la recherche de billets remis en vente suite à des annulations, ou bien compter sur un éventuel renforcement du programme de vols, qui reste nécessaire selon plusieurs spécialistes, mais que les autorités n’ont pas encore annoncé.

Lire également : Visas pour la France : du nouveau pour les algériens

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici