Algérie actualité– Deux algériens ont été nommés à l’ONU. En effet, Larbi Djacta et Nabil Kalkoul occuperont, les postes de membre de la Commission de la Fonction publique internationale (CFPI) et membre du Comité consultatif pour les Questions administratives et budgétaires (CCQAB) de l’ONU.

L’ambassadeur algérien Larbi Djacta ainsi que le diplomate Nabil Kalkoul entameront leurs nouvelles missions à l’ONU, à partir du 1 janvier 2021. Leurs mandats, dans lesdits organes, qui sont considérés comme étant extrêmement importants, dureront respectivement quatre (04) et trois (03) années. Notons que, les deux algériens nommés à l’ONU s’est faite à l’unanimité, au siège de l’organisation à New York.

Concernant les missions assignées aux deux (02) représentants algériens, Larbi Djacta fera partie d’un groupe d’experts indépendants. Il aura pour principale tâche d’émettre des recommandations en matière de gestion des ressources humaines de l’ONU. Il devra aussi proposer des solutions aux questionnements relatifs aux indemnités de poste des cadres des Nations unies. Quant à Nabil Kalkoul, il aura à examiner les projets de budget de la même organisation. Mais aussi, il devra analyser et étudier les budgets administratifs des institutions spécialisées de l’ONU.

Diplomatie algérienne : l’élection des deux représentants constitue une reconnaissance

Le fait que le choix des membres de l’Assemblée générale de l’organisation internationale, se soit porté sur les deux (02) cadres algériens, dénote de la place de la diplomatie algérienne. C’est une reconnaissance par la communauté internationale des efforts consentis par les représentants algériens. Et ce, dans le développement de certains systèmes et dans l’avancement de certaines réformes au sein des Nations unies.

Il y a lieu de souligner qu’un grand nombre d’émissaires, a soutenu les candidatures des deux (02) représentants algériens. Il est à noter que, les pays membres de l’Union africaine, de la ligue arabe, ainsi que des ambassadeurs d’autres pays membres de l’ONU, ont appuyé les candidatures de Larbi Djacta et de Nabil Kalkoul.

Lire également :

France : une algérienne à la tête d’une importante découverte scientifique