Algérie actualité– Nous avons eu l’occasion de nous entretenir avec Fayçal Bouiche, un jeune algérien plein d’énergie et de bonne humeur. Celui-ci est un féru des voyages. Ainsi, il a accepté de partager son expérience et de répondre aux questions de DNAlgérie.

DNAlgérie : Bonjour Monsieur Bouiche, tout d’abord nous commencerons par une question classique, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Fayçal Bouiche. Docteur (en Lettres) algérien vivant à l’étranger depuis plus de 10 ans. Parallèlement à ma vie professionnelle, je voyage beaucoup à travers le monde en partageant chacune de mes expériences et découvertes sur les réseaux sociaux. J’aide également les gens (gratuitement) dans toutes les questions relatives aux voyages, aux études à l’étranger, à l’immigration légale, etc.

J’ambitionne de devenir le premier Algérien, Arabe et Africain à visiter tous les pays du monde (197 en tout) d’ici 2 ou 3 ans !

Quel est le nombre de pays que vous avez visités ? Lequel avez-vous aimé le plus et lequel vous a le plus déplu ? 

À ce jour, j’ai eu le privilège de sillonner 75 pays dans 4 continents. Il est toujours difficile pour un voyageur de choisir le pays qu’il a le plus et le moins aimé…mais je pense avoir énormément aimé certains pays plus que d’autres comme Madagascar, la Tanzanie, l’Ile Maurice, les USA, le Portugal et Malte. Ceux que j’ai le moins appréciés sont sans l’ombre d’un doute la Croatie, le Monténégro, la Bosnie, le Luxembourg et les deux régions au statut spécial appartenant à la Chine, Hong-Kong et Macao. Tous ces trips, malgré tout, m’ont beaucoup appris.

 Y a-t-il des pays que vous avez eu l’occasion de visiter à maintes reprises ?

 Il y en a plusieurs : la Malaisie (2 fois), les USA (4 fois), l’Espagne et l’Italie (5 fois), la Suisse (plus de 10 fois, car j’y ai été étudiant à un moment de ma vie), mais le pays que j’ai le plus visité demeure incontestablement : Monaco (plus de 30 fois).

 Quelle a été votre destination la plus lointaine ?

 En termes de distance géographique de mon lieu de résidence (Nice), je pense que c’était le Japon.

 Combien de jours a été la plus longue croisière que vous ayez faite ?

 Je n’ai jamais effectué de croisière stricto sensu. À titre personnel, je ne suis pas très convaincu de cette manière de voyager, qui, a certes des avantages indéniables (farniente, formules All Inclusive, combinaison de plusieurs pays parfois, tarifs parfois fort attractifs, etc.), présente certains inconvénients qui s’opposent à ma philosophie des voyages (absence de contact avec les populations locales car on passe la majorité du temps à bord des paquebots, empreinte carbone très élevée des bateaux de croisière, etc.).

 Quelle est votre capitale préférée ?

 Lisbonne et la Valette (ex-aequo) !

 Où aimeriez-vous retourner à tout prix ? Et Pourquoi ?

A l’heure actuelle, si j’avais le choix, je retournerais à Madagascar, ne serait-ce que pour continuer à aider mes amis Malgaches à achever leur merveilleux projet écologique : Construire la « Madagascar Green School » (la première en Afrique et la troisième au monde, après celles de l’Indonésie et de la Nouvelle Zélande) !

 Quelle est le plus beau et le pire souvenir de tous vos voyages ?

Le plus beau est sans nul doute l’anniversaire surprise qu’on m’a fait en avril 2018 dans un parc botanique à Kuala Lumpur en Malaisie.

Le pire ? Je pense que c’est arrivé le 23 novembre 2014, quand j’ai accidentellement perdu mon sac-à-dos dans le Métro de Prague en République Tchèque. Dedans, il y avait, mon ordinateur, mon passeport, mes deux résidences (française et suisse), mes deux cartes d’étudiant (française et suisse), mon permis de conduire, ma carte grise, ma carte bancaire, les clefs de ma voiture et de mon appartement, et surtout ma clef USB qui contenait 5 ans de recherches…

Quel est le souvenir le plus étrange que vous ayez acheté lors de vos voyages ?

Un sabre traditionnel à Baku en Azerbaïdjan en 2011. Inutile de préciser les soucis qu’il m’a causé aux aéroports de Londres et de Vienne lors de mes vols retour…

 Quelle est votre plus grande préoccupation lorsque vous voyagez ?

 C’est celle de savoir si un court séjour permet in fine de connaître vraiment un peuple.

 Avez-vous déjà manqué un vol ?

 Sur 236 vols effectués, je pense que cela m’est arrivé une seule fois et c’était à l’aéroport d’Orly, en 2013.

 Comment faites-vous pour vous exprimer lorsque vous ne maitrisez pas la langue du pays que vous visitez ? Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

 Il est toujours nécessaire de parler plusieurs langues étrangères quand on voyage. Je parle couramment l’arabe et le français, et moyennement l’anglais et l’espagnol. Mais attention, nécessaire ne signifie pas obligatoire. Il m’est déjà arrivé d’aller dans des coins perdus comme le Kosovo, le Cambodge ou la Macédoine du Nord, et aucune de ces 4 langues ne m’y a toujours totalement servi. Après tout, la gestuelle peut s’avérer plus indispensable dans certains contextes que ce que l’on pourrait penser…

Par ailleurs, vous serez peut-être étonnés si je vous dis que parfois même dans les pays réputés « développés » comme le Japon, la Corée du Sud ou Singapour, les gens ne maitrisent pas toujours l’anglais !

 Etes-vous un adepte des courts ou longs séjours pendant vos voyages ?

 Des courts séjours bien entendu ! Lors de mes trips, j’essaye toujours de concilier 3 contraintes indissociables : quelle durée je peux consacrer à telle ou telle destination ? Quel l’intérêt vais-je porter pour tel ou tel pays ? et surtout, combien de pays pourrai-je visiter en un seul grand trip ?

D’une manière générale, je reste souvent 3/4 jours dans chaque pays. Il m’est déjà arrivé de passer une journée seulement dans des pays comme le Saint-Marin et le Vatican et plus d’une semaine dans des pays comme le Panama, la République dominicaine ou la Lettonie, et plus d’une dizaine dans des pays comme Madagascar ou le Mexique !

 Préférez-vous voyager seul ou accompagné ?

 En plus de 11 ans de vadrouille, j’ai déjà essayé tous types de voyage : seul, avec la famille, avec des ami(e)s, avec des collègues, avec des gens que je connaissais et avec des gens que je ne connais pas, avec des Algériens et avec des étrangers, avec des jeunes gens et avec des personnes âgées, etc.

Je pense avoir une certaine préférence pour les voyages entre ami(e)s. J’apprécie également les voyages en solo, car, contrairement à ce que beaucoup de personnes croient, ce genre d’aventures solitaires est une expérience de la plénitude. Rien ne m’a peut-être autant appris sur moi, sur le monde et sur les gens que ces voyages individuels. De surcroît, on pense entamer des voyages seul mais on n’est jamais réellement seul pendant ces aventures.

 Quel pays rêveriez-vous de visiter et pourquoi ?

Je veux découvrir tous les pays du globe. Certains me tentent déjà plus que d’autres, comme le Costa Rica, la Namibie, Kiribati ou les Comores !

On voudrait bien savoir comment vous planifiez vos voyages. Pourriez-vous éclairer nos lecteurs sur ce point ?

 J’achète les vols long-courriers souvent plusieurs mois à l’avance, et j’essaye, autant que possible, de combiner ces destinations lointaines pour dépenser moins d’argent.

Aussi, j’évite de voyager pendant les fêtes et vacances nationales ainsi que durant les week-ends. Les deux périodes que je recommande, c’est octobre-novembre et février-mars (pour les destinations de l’hémisphère sud). Il faut également être flexible quant au timing, à la durée des séjours, aux standings disponibles et aux différents moyens de transport qui se présentent lors d’un trip (par ex : il faut privilégier un Budapest-Vienne par bus, un Helsinki-Tallin par bateau et un Zanzibar-Nairobi par avion !).

Quant aux hôtels, hormis les périodes de grande affluence, et quand il m’arrive de ne pas faire de partenariat avec eux, ce sont la dernière chose que je réserve !

 Toujours dans le même sillage, auriez-vous des orientations et astuces à donner aux algériens résidant en Algérie ou à l’étranger afin de voyager dans les meilleures conditions possibles tout en faisant des économies ?

 D’une manière générale, il faut beaucoup chercher avant de réserver un voyage : certains vols sont parfois moins chers sur les sites des compagnies aériennes elles-mêmes que sur les sites des comparateurs classiques (Kayak, Liligo, etc.). Il ne faut pas hésiter à s’inscrire dans les programmes de fidélité des compagnies et/ou des alliances. Un vol avec transit peut parfois être davantage intéressant qu’un vol direct.

Je vous conseille aussi de prendre les premiers vols le matin ou les derniers le soir (ce sont souvent les moins chers). Il faut aussi apprendre à voyager léger (surtout en Europe, et surtout en été). Certains compagnies low cost (comme Ryanair, Easyjet, Volotea, Wizzair ou Air Asia) proposent de temps à autre des offres promotionnelles imbattables à partir de 1 euro le vol !

Par ailleurs, si vous êtes à Paris et que vous voulez aller aux Philippines par exemple, sachez qu’un Paris-Budapest puis Budapest-Dubaï et Dubaï-Manille peut vous revenir à 260 euros A/R alors qu’un vol direct depuis Paris avec une compagnie nationale coûte en moyenne 380 euros A/R.

Je donnerai aussi un dernier exemple pour ceux qui veulent voyager en Europe à petit budget, la compagnie de bus allemande Flixbus propose depuis quelques années déjà un Pass à moins de 100 euros qui vous permet de visiter 5 villes européennes (C’est génial !).

 Soyons un petit peu chauvins, quelle est votre destination préférée dans notre pays, l’Algérie ?

 Je vais vous étonner : je connais très mal mon pays…J’y ai certes vécu 19 ans et j’y ai visité plusieurs régions extraordinaires, mais je sens que je ne le connais pas suffisamment. Je souhaiterai le visiter en long et en large à l’issue de mon grand projet, celui de visiter tous les pays du monde Incha’Allah !

 3 en 1 : avion ou train ? voiture ou vélo ? mer ou montagne ?

 Sans hésiter. Avion. Vélo. Mer !

 Préférez–vous voyager léger ou avec beaucoup de bagages ?  Mais aussi préférez-vous les vols de jour ou de nuit ?

 Je préfère toujours voyager avec un seul bagage (quelle que soit la destination, sauf pour l’Algérie où la famille attend toujours nos cadeaux haha).

Voyager avec le strict minimum peut vous économiser du temps, de l‘argent et beaucoup d’efforts, et vous apporte plus de confort et de sérénité. C’est aussi plus pratique et plus classe !

Je préfère aussi les vols diurnes (et les plus matinaux possibles). Ils permettent de vous faire gagner du temps précieux à votre arrivée dans vos destinations. Ils vous donneront aussi la possibilité de profiter des transports en commun durant la journée, alors que les vols de nuit vous obligent souvent à prendre des taxis.

 En préparant votre valise, quel est le premier objet que vous y mettez ?

 Souvent mes vêtements essentiels pour le voyage et mon tapis de prière.

 Comment faites-vous pour rester connecté pendant vos voyages et pour ne pas faire exploser votre facture de portable à l’étranger, sachant que vous publiez régulièrement des stories sur votre compte Instagram lors de vos voyages ?

 Aussi étonnant que celui puisse paraitre, et malgré le fait que je suis très présent sur les réseaux sociaux pour couvrir mes voyages, je ne publie ces derniers que lorsque je suis de retour à la maison (exceptions faites pour les premières stories sur Instagram quand j’arrive dans une destination et les partenariats avec les hôtels).

Publier en différé permet de profiter pleinement de ses voyages. Et comme disait Albert Camus dans Noces à Tipasa : « il y a un temps pour vivre et un temps pour témoigner de vivre »…

 Qu’avez-vous appris de vos voyages ?

 Infiniment de choses : l’humilité, la patience, faire preuve de grandeur et de maturité dans les moments critiques (car, oui les voyages, ce n’est pas toujours une partie de plaisir), l’ouverture et la tolérance. J’ai appris aussi qu’il n’y a pas de modèle unique pour vivre, qu’il n’y a pas de grille pour aimer un pays, tout est question d’expériences vécues et de feelings. Mais je pense que la plus belle leçon que j’ai apprise, c’est que la Grandeur de Dieu dans l’Univers n’a pas de limites.

 On vous laisse la parole pour conclure cette interview

 J’aimerai vous remercier pour cette belle et généreuse opportunité. Je salue les efforts et les investissements colossaux que vous faites pour faire avancer les choses à travers votre site d’information. Une mention particulière pour vos chers lecteurs à qui je tiens à souhaiter une très belle année pleine de bonheur, de succès et de voyages !

Lire également :

Diaspora algérienne : nouvelle procédure mise en place pour se rendre en Algérie

windows 8.1 enterprise kaufen