Voyages et immigration – Les algériens de Turquie sont montés au créneau pour exprimer leur colère face au maintien de la fermeture des frontières de l’Algérie

Cela fait maintenant une année jour pour jour que les autorités maintiennent la fermeture des frontières de l’Algérie. Cette mesure était, pour rappel, entrée en vigueur le 17 mars 2020, alors que les premiers cas de Covid-19 faisaient leur apparition dans le pays, notamment chez des ressortissants algériens ayant séjourné à l’étranger.

Depuis cette date, la fermeture de l’espace aérien, terrestre et maritime demeure toujours en vigueur, et les autorités n’ont toujours pas donné de date concernant la levée de cette mesure. Les vols réguliers étant également suspendus, seules quelques compagnies continuent en effet d’opérer des vols spéciaux au départ de l’Algérie. Il s’agit d’Air France, Transavia et ASL Airlines qui desservent les aéroports français principalement au départ d’Alger.

Par ailleurs, rappelons également que les vols spéciaux en provenance de l’étranger sont suspendus au moins jusqu’à la fin de ce mois de mars. La compagnie nationale Air Algérie, qui avait lancé une vaste opération de rapatriement à la fin décembre 2020, a dû interrompre son programme le 28 février dernier du fait de cette décision.

Frontières de l’Algérie : les algériens de Turquie montent au créneau

Les algériens établis en Turquie ont en effet exprimé leur colère face au maintien de la fermeture des frontières de l’Algérie, et plus encore face au manque de communication des autorités à ce sujet. Dans un communiqué rendu public ce mercredi, le Forum de la communauté algérienne en Turquie s’est ainsi indigné en dénonçant une situation qui « dénote du manque de préoccupation et risque de creuser davantage le fossé entre la diaspora et le pays ». « À l’approche du mois sacré du Ramadan, nous appelons le président de la République à rouvrir progressivement les frontières tout en prenant les mesures adéquates en vigueur au niveau international », a écrit ladite organisation.

Le Forum de la communauté algérienne en Turquie a également appelé à « la programmation de vols réguliers de la part d’Air Algérie » tout en mettant en place un protocole sanitaire strict, comme c’est le cas dans plusieurs pays du monde. En outre, la même source a également appelé à la suppression de l’autorisation d’entrée sur le territoire nationale qui, selon elle, est « un visa imposé aux Algériens qui veulent retourner dans leur pays ». Enfin, la même organisation a appelé dans son communiqué à « permettre aux algériens bloqués à l’étranger de rentrer au pays avec des compagnies étrangères, tout en prenant les mesures sanitaires adéquates, dont le test PCR négatif ».

Lire également : Turquie : de nouveaux vols de rapatriement programmés au départ de l’Algérie