Voyages et immigration – Le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de coronavirus a appelé à la suspension de certains vols à destination de l’Algérie, qui vit une recrudescence des cas de contamination depuis quelques jours.

Advertisement

La pandémie de Covid-19 est en effet en train de connaître une nouvelle flambée depuis le début de ce mois de juillet en Algérie. Le bilan des contaminations quotidiennes, qui enregistrait une moyenne de 350 cas au mois de juin dernier est repassé au dessus de la barre des 400. Ce dimanche 4 juillet, le bilan annoncé par le ministère de la santé fait état de 464 nouveaux cas et de 10 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures.

Cette situation inquiète les spécialistes au plus haut point, et ils ont été nombreux à tirer la sonnette d’alarme ces derniers jours en rappelant la nécessité de respecter les mesures barrière, dont le port du masque et la distanciation sociale pour éviter que la pandémie ne prenne des proportions incontrôlables. Le Pr Mohamed Belhocine a ainsi estimé il y a quelques jours que les chiffres officiels des contaminations « ne représentent que la partie visible de l’iceberg », et que les chiffres réels étaient probablement beaucoup plus élevés. « ces chiffres ne reflètent pas la réalité du terrain : les chiffres annoncés reprennent les cas confirmés par l’examen PCR, et nous savons depuis le début de l’épidémie que nous avons des difficultés à ce niveau-là » estime pour sa part le Dr Lyes Merabet dans un entretien accordé ce dimanche à TSA.

Suspension des vols vers l’Algérie : un spécialiste favorable

Dans ce contexte, le Dr Mohamed Bekkat Berkani a appelé à la suspension de certains vols à destination de l’Algérie, qui a ouvert ses frontières depuis le 1er juin dernier. « Il faut prendre des mesures conservatoires dès maintenant. On doit donner une réponse rapide », a-t-il déclaré dans un entretien accordé hier au média spécialisé Visa Algérie. Le même spécialiste estime ainsi qu’il faudrait suspendre les vols au départ de la Turquie et de la Tunisie, qui vivent des situations sanitaires alarmantes.  « Nous avons plus de relations avec la France métropolitaines qu’avec ces deux pays. Il y a plus d’Algériens en France qu’en Turquie ou en Tunisie. », a-t-il justifié.

Pour autant, le Dr Bekkat Berkani ne s’est pas montré favorable à la suspension de l’ensemble des vols vers l’Algérie. « Il y a des Algériens qui sont en situation difficile à l’étranger, dont des malades. Il faut augmenter les vols pour qu’ils puissent revenir au pays. Il faut également permettre à ceux qui doivent impérativement sortir pour différents motifs de le faire. », a-t-il rappelé. Pour lui, la solution réside plutôt dans la mise en place de mesures efficaces au niveau des aéroports. « Il faut durcir le contrôle à l’arrivée au lieu de confiner les gens où les conditions d’hébergement prêtent à confusion », a-t-il suggéré. « Moi, je préconise un véritable test RT-PCR (…). À l’arrivée, il faut un second dépistage qui peut être le test antigénique. Pour ce qui est de ceux qui ne présentent pas de signes particuliers, il faut les confiner chez eux sur la base d’un engagement », détaille encore le même spécialiste.

Lire également : Délivrance des visas pour la France en Algérie : tout ce qu’il faut savoir

Advertisement