Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

France : Volotea suscite de nouveau la colère des voyageurs algériens

Published

on

Volotea voyageurs algériens France

Voyages et immigration – La low-cost espagnole Volotea suscite de nouveau la colère des voyageurs algériens en France. Ladite compagnie continue en effet de maintenir la confusion au sujet de ses vols vers l’Algérie, en mettant en vente des billets pour des vols non-autorisés.

Alors que le gouvernement algérien a annoncé l’augmentation des vols à destination du territoire national il y a quelques jours, les membres de la diaspora se ruent sur les sites des différentes compagnies aériennes pour réserver. Les prix des billets ont d’ailleurs connu une baisse significative, notamment au départ de la France.

Chez Air Algérie, le prix moyen pour un aller simple est ainsi entre 200 et 250 euros, alors que l’aller-retour est à moins de 500 euros sur la plupart des lignes. Il est également possible de trouver des billets qui dépassent à peine les 100 euros par personne pour certaines dessertes.

Les compagnies françaises n’ont également pas manqué de suivre cette tendance amorcée par Air Algérie. Chez Air France, il est ainsi possible de trouver des billets en aller-retour à moins de 275 euros pour ce mois d’avril. Les tarifs moyens qu’applique la compagnie française sont également loin de ce qu’elle proposait il y a encore quelques jours.

Voyageurs algériens : Volotea suscite de nouveau la colère en France

Mais alors que la plupart des compagnies mettent tout en oeuvre pour attirer les voyageurs, Volotea suscite de nouveau la colère des voyageurs algériens en France. La low-cost espagnole continue en effet de maintenir la confusion au sujet de ses vols, en mettant en vente des billets pour des liaisons non-autorisées.

Sur son site web officiel, Volotea affiche en effet des tarifs attrayants sur plusieurs lignes vers l’Algérie : à partir de 44 euros pour Marseille-Constantine, 75 euros pour Lyon-Sétif ou encore 96 euros pour Marseille-Tlemcen.

Toutefois, la plupart de ces vols n’entrent pas dans le cadre du programme autorisé par le gouvernement algérien. Les deux aéroports de Sétif et Tlemcen sont d’ailleurs toujours fermés au trafic international. La ligne Maseille-Constantine, quin était prévue pour être lancée en février dernier, n’a pour sa part toujours pas été ouverte.

Sur les vols dans le sens Bordeaux-Alger et Marseille-Oran, Volotea met également en vente des billets pour des dates qui ne correspondent pas au programme actuel. Rappelons en effet que la compagnie espagnle assure des liaisons au départ de Bordeaux uniquement les jeudis, et au départ de Marseille les jeudis et les lundis. Les autres vols mis en vente sur ces lignes ne sont pas autorisés et les réservations sont à éviter malgré les prix attrayants.

Lire également : Air France : Paris-Alger en aller retour à prix dérisoire en avril

 

Trending