Voyages et immigration – L’ouverture totale des frontières de l’Algérie n’est toujours pas à l’ordre du jour, et ce malgré les nombreux appels lancés dans ce sens.

Advertisement

L’Algérie a partiellement ouvert ses frontières depuis le 1er juin dernier, mais le nombre de vols reste très restreint, au grand désespoir des membres de la communauté nationale à l’étranger. Au départ de la France, le nombre hebdomadaire de vols est actuellement de moins d’une dizaine, et est très loin de couvrir la très forte demande de la diaspora algérienne.

D’ailleurs, l’ouverture totale des frontières algériennes n’est pas encore à l’ordre du jour. La prochaine réunion périodique du Conseil des ministres, qui aura lieu demain dimanche n’abordera pas ce volet, a indiqué la présidence de la République dans un communiqué rendu public ce samedi sur sa page Facebook officielle. Selon la même source, la réunion de demain sera consacrée à la discussion d’un certain nombre de propositions dans les domaines de collectivités locales, de la justice, des finances, du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, de l’industrie pharmaceutique, des médias audiovisuels ainsi que de la culture.

Frontières de l’Algérie : plusieurs appels à une ouverture totale

Rappelons par ailleurs que plusieurs appels ont été lancés ces derniers jours pour une ouverture totale des frontières de l’Algérie. Le sénateur du FLN, Abdelouahab Benzaim avait notamment saisi le premier ministre Aymen Benahbderrahmane il y a quelques jours. « L’heure est venue pour une ouverture totale avec l’étranger avec les mêmes conditions dans tous les aéroports algériens », avait-il écrit, en estimant que « Cette mesure permettra d’atténuer les pertes enregistrées quotidiennement par la compagnie aérienne nationale Air Algérie. Elle permettra aussi aux émigrés qui souffrent tous les jours et qui ne peuvent pas rentrer notamment durant ce mois d’août ».

Le conseiller à la présidence de la République, Nazih Benremdane a également indiqué, lors d’une réunion à Marseille avant-hier jeudi que les autorités algériennes comptaient augmenter le nombre de vols à destination du pays dans les prochains jours. « Selon ce qu’a affirmé Monsieur le conseiller, la réouverture se fera avec l’ajout progressif de nouvelles liaisons au départ de plusieurs aéroports au cours des jours suivants, le dossier est entre les mains du président de la République », a indiqué le député Tawfik Khedim qui a rapporté l’information. Aucune date n’a toutefois été avancée pour le moment.

Lire également : Motifs impérieux pour les vols France-Algérie : qui est concerné ?

Advertisement