Voyages et immigration – L’Algérie devrait appliquer de nouvelles mesures de contrôle à ses frontières, selon ce qu’a annoncé ce dimanche le Pr Riyad Mahyaoui, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19.

Advertisement

Les contaminations à la covid-19 sont reparties à la hausse depuis quelques jours en Europe, principale destination des voyageurs algériens. L’Algérie enregistre quant à elle une situation sanitaire très stable depuis quelques semaines. Le nombre de cas positifs actuels reste en dessous de la moyenne des 100 par jours.

Toutefois, le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid a mis en garde il y a quelques jours contre le relâchement dans l’application des mesures de prévention contre la maladie. « Le Covid n’est pas encore parti », avait-il rappelé dans une déclaration à la presse lundi dernier.

Le même responsable a d’ailleurs parlé de la possibilité d’ouvrir complètement les frontières nationales à l’heure actuelle. « L’Algérie n’est pas une île. Si on ouvre la voie aux avions et qu’on va vers l’ouverture des frontières, cela peut constituer un danger, car des gens vont et viennent et peuvent amener le virus », a-t-il dit mercredi dernier.

Algérie : vers l’application de nouvelles mesures aux frontières

Par ailleurs, la question d’une nouvelle fermeture des frontières a commencé à se poser ces derniers jours. Pour le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie, cette option n’est pas envisageable. « L’ouverture des frontières n’est pas une cause majeure d’une reprise épidémique en Algérie. Les arrivants potentiels sont totalement vaccinés. Aussi, n’oublions pas que les statistiques qu’on avait faites l’année dernière ont montré que les personnes venant de l’étranger et porteuses du virus représentaient seulement quelques cas », avait déclaré ce spécialiste.

Toutefois, l’Algérie devrait appliquer de nouvelles mesures de contrôle à ses frontières. C’est en tout cas ce qu’a déclaré, ce dimanche, le Pr Riyad Mahyaoui, autre membre du comité scientifique précédemment mentionné. « Il est clair que la vigilance va être renforcée au niveau de nos frontières. Les recommandations du comité scientifique n’ont pas tellement évolué ces temps-ci mais la vigilance est de mise », a-t-il déclaré dans un entretien au média en ligne TSA.

« Il faut s’inquiéter parce que ce virus n’a pas montré toutes ses facettes. Et avec l’apparition de nouveaux variants, la situation pourrait effectivement être inquiétante. C’est pourquoi nous recommandons de garder la vigilance, de respecter les mesures barrières et de se vacciner. », a également dit le même spécialiste.

Lire également : Vols depuis la France : Air Algérie modifie de nouveau son programme

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici