Algérie – Le ministre de l’énergie, Abdelmadjid Attar, a évoqué ce lundi la date de réouverture des frontières de l’Algérie. Le responsable algérien s’est exprimé en marge de la 180e réunion des ministres de l’OPEC, qu’il a présidée.

Ainsi, la réouverture des frontières de l’Algérie devrait intervenir au mois de mars 2021, selon ce qu’a indiqué Abdelmadjid Attar, cité par la télévision publique EPTV (ex-ENTV). Le ministre a notamment évoqué la crise économique que traversent actuellement les pays du monde, en raison de la pandémie de Covid-19. Dans ce sens, Abdelmadjid Attar a indiqué que l’économie mondiale devrait connaître une relance après l’ouverture des frontières au mois de mars de l’année prochaine.

Par ailleurs, il est à noter que cette annonce d’Abdelmadjid Attar correspond aux prévisions de la plupart des experts. En effet, la plupart des prévisions donnent le premier trimestre 2021 comme date probable pour la réouverture des frontières de l’Algérie.

Réouverture des frontières, reprise des vols internationaux : que sait-on ?

Par ailleurs, la reprise des vols internationaux devrait prochainement intervenir. C’est ce qu’a en effet indiqué le média arabophone Ennahar ce dimanche, citant un courrier de la Direction générale de l’aviation civile. Selon ledit document, les vols entre l’Algérie et la France devraient ainsi reprendre à partir du 27 décembre prochain.

Toujours dans le même contexte, l’Algérie devrait également reprendre prochainement les opérations de rapatriement des algériens bloqués à l’étranger. Ainsi, des vols de rapatriement devraient être programmer dès la semaine prochaine à partir de la France, de l’Espagne, du Canada, de l’Égypte ainsi que des Émirats Arabes Unis. Ces voyages sont toutefois soumis à certaines conditions. Ainsi, seuls les personnes disposant d’une dérogation spéciale délivrée par le ministère de l’intérieur pourront voyager vers l’Algérie.

Notons enfin que ces informations interviennent dans un contexte particulier. En effet, voilà maintenant huit mois que l’Algérie a fermé ses frontières au trafic aérien, terrestre et maritime. Alors que les cas de Covid-19 avaient reculé au cours des mois précédents, une récente recrudescence a lieu depuis la fin octobre, retardant la décision d’une reprise normale des voyages de et vers le pays.

Lire également : France-Algérie : voici la date de reprise des vols