Voyages et immigration – L’ambassade d’Ukraine en Algérie s’est rendue coupable d’un grave dérapage, hier jeudi dans le contexte du conflit armé qui oppose ce pays d’Europe de l’Est à la Russie depuis plusieurs jours.

Advertisement

L’Ukraine fait en effet face à une opération militaire déclenchée par la Russie la semaine dernière. Le président russe Vladimir Poutine, qui avait annoncé cette opération, a indiqué que celle-ci avait pour objectif de démilitariser l’Ukraine, et de mettre fin au « génocide » dans les régions pro-russes de ce pays d’Europe de l’Est. Après une semaine d’opérations, l’armée russe a déjà capturé plusieurs positions stratégiques, dont la centrale nucléaire de Tchernobyl, et encercle depuis plusieurs jours la capitale Ukrainienne Kiev.

Dans ce contexte, les membres de la diaspora algérienne en Ukraine, principalement des étudiants, fuient ce pays depuis le début du conflit. Hier jeudi, Air Algérie a effectué une opération de rapatriement qui a concerné près d’une centaine de personnes ayant fui l’Ukraine pour se réfugier en Roumanie. Les opérations de rapatriement devraient également se poursuivre dans les prochains jours au départ d’autres pays, comme la Pologne notamment.

L’ambassade d’Ukraine en Algérie coupable d’un grave dérapage

De son côté, l’ambassade d’Ukraine en Algérie s’est rendue coupable d’un grave dérapage hier jeudi, après avoir publié un message appelant les algériens qui le souhaitent à… rejoindre l’armée ukrainienne dans sa guerre contre la Russie. « Appel aux ressortissants étrangers cherchant à aider l’Ukraine dans sa lutte contre l’agression russe (…) quiconque veut se joindre à la défense de la sécurité en Europe et dans le monde peut venir se tenir aux côtés des Ukrainiens contre les envahisseurs du XXIe siècle », lit-on dans le message en question, publié en français, en anglais et en ukrainien.

« Selon le règlement sur le service militaire dans les forces armées par les étrangers et les apatrides (…) les étrangers ont le droit de s’enrôler dans les forces armées sur une base volontaire, y compris dans les forces de défense territoriales des Forces Armées de l’Ukraine », ajoute la représentation diplomatique ukrainienne. Le message indique également qu’ « une unité distincte d’étrangers est formée- la Légion internationale de défense territoriale de l’Ukraine ». L’appel a été finalement retiré après sommation du ministère algérien des affaires étrangères, indique le média en ligne TSA qui cite une source proche du dossier.

L’Algérie n’est d’ailleurs pas le seul pays où cet appel a été lancé. Les ambassades ukrainiennes dans d’autres pays ont également publié le même message, comme c’est le cas au Sénégal. Le ministre sénégalais des affaires étrangères a d’ailleurs réagi à ces faits, dont il a estimé qu’ils constituent  « une violation flagrante de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, notamment en ce qui concerne l’obligation de respect des lois et règlements de l’Etat accréditaire », peut-on lire dans un communiqué rendu public hier jeudi.

Dérapage ambassade Ukraine Algérie

Lire également : Vols avec le Canada : Air Algérie suscite une nouvelle polémique

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici