Diaspora algérienne – Un ressortissant algérien a été tué en Ukraine hier samedi, a indiqué ce dimanche 27 février un communiqué du ministère des affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger.

Advertisement

L’Ukraine est visée depuis jeudi dernier par une vaste offensive militaire de la Russie. Le président Russe, Vladimir Poutine a annoncé qu’il s’agissait officiellement de venir en aide aux populations pro-russes des région de l’Est ukrainien. Depuis le début de cette offensive, l’armée russe a déjà capturé plusieurs positions stratégiques, et encercle la capitale Kiev. Le Kremlin est d’ailleurs allé jusqu’à mettre en alerte maximal sa force de dissuasion nucléaire, alors que l’Union Européenne et les États-Unis craignent une généralisation du conflit.

Dans ce contexte, des centaines d’algériens établis en Ukraine, dont un nombre important d’étudiants ont choisi de fuir devant l’avancée de l’armée russe. La plupart de ceux-ci se sont rendus en Pologne ou en Roumanie, pays voisins de l’Ukraine. Les représentations diplomatiques algériennes dans ces pays, en coordination avec le ministère des affaires étrangères, préparent d’ailleurs le rapatriement de ces personnes sur le sol national. Les concernés restent donc appelés à prendre attache avec les ambassades d’Algérie à Varsovie et Bucarest.

Un ressortissant algérien tué en Ukraine (ministère)

Par ailleurs, le ministère des affaires étrangères et de la communauté nationale a l’étranger a également annoncé, ce dimanche 27 février qu’un ressortissant algérien avait été tué en Ukraine hier samedi. « Dans le cadre de son suivi continu de la situation des membres de la communauté nationale en Ukraine, le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger exprime son profond regret après le décès d’un ressortissant algérien à Kharkiv samedi 26 février », a indiqué le département de Ramtane Lamamra.

La même source a indiqué que les autorités algériennes œuvraient actuellement au rapatriement de la dépouille du défunt dans les plus brefs délais. Selon les information de Dnalgerie, le défunt serait un étudiant répondant aux initiales de T.M.A, et originaire de la wilaya de Tlemcen à l’Ouest du pays.

Il est à noter que le ministère des affaires étrangères avait, dans un premier temps, démenti la présence d’algériens parmi les victimes du conflit russo-ukrainien, et ce après la circulation de nombreuses informations dans ce sens sur les réseaux sociaux.

Lire également : Diaspora algérienne bloquée en Ukraine : nouveau communiqué important

Advertisement

1 COMMENTAIRE

  1. Honnêtement , le choix de l’Ukraine pour y effectuer des études est très mal pensé par ceux qui désiraient de faire des études à l’étranger.
    Des témoignages accablants de certains étudiants en ce pays décrivent une situation d’insécurité due principalement à des actes de racisme envers eux . Ils disent qu’il était préférable pour eux de rester dans les chambres que d’aller faire une ballade ou des courses. Les agressions envers les étudiants étrangers , notamment africains ou magnrebins , sont monnaies courantes , d’ailleurs des organisations de la défense des droits de l’homme se sont inquiétées de la passivité des autorités face à ce phénomène qui prenait de l’ampleur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici