Voyages et immigration – Le Dr Mohamed Bekkat Berkani s’est exprimé, ce lundi 23 août au sujet de la hausse des vols à destination de l’Algérie.

Advertisement

Après plusieurs semaines d’attente, le gouvernement algérien a en effet décidé de la hausse du nombre de vols à destination de l’Algérie. Ladite décision a été annoncée hier dimanche, à l’issue de la réunion périodique du Conseil des ministres présidée par le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune. « Le président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune a ordonné l’ouverture de nouveaux vols vers les destinations déjà ouvertes, ainsi que d’autres vers de nouveaux pays », a indiqué la présidence de la République dans un communiqué sur sa page Facebook officielle.

Pour le moment, le nouveau programme de vols n’est pas encore connu, mais devrait être rendu public d’ici le début du mois de septembre prochain. Selon les informations officielles actuellement disponibles, les autorités vont autoriser davantage de vols avec les pays desservis depuis le 1er juin dernier, avec l’ouverture de lignes aériennes avec de nouveaux pays. Le Canada pourrait notamment être concerné, de même que les pays du Moyen-Orient.

Hausse des vols vers l’Algérie : ce qu’a dit Bekkat Berkani

De son côté, le Dr Mohamed Bekkat Berkani s’est exprimé sur la décision de hausse des vols à destination de l’Algérie. « Nous avons toujours appelé à l’ouverture du ciel. Rappelez-vous le confinement à l’arrivée, avec ces quelques vols qui arrivaient au compte-gouttes. Là, il était temps de nous ouvrir, avec des conditions sanitaires bien sûr. Le monde entier a pris toutes les précautions sanitaires : tests PCR, tests antigéniques », a-t-il déclaré sur les ondes de la chaîne III de la Radio nationale ce dimanche.

« Il y a des perspectives qui sont tout à fait optimistes par rapport à la vaccination en Algérie. Il est temps de permettre, en particulier, aux membres de notre diaspora de venir visiter les leurs et aux Algériens de partir à l’étranger pour des raisons multiples, d’effectuer des voyages qu’ils soient professionnels, touristiques, familiaux », a ajouté le même spécialiste. Selon lui, le contexte sanitaire marqué par une baisse des contaminations en Algérie, ainsi que la quasi absence de contaminations parmi les voyageurs déjà entrés sur le territoire national ont été parmi les facteurs qui ont contribué à la récente décision de hausse des vols vers l’Algérie.

« Après les derniers événements, notamment les incendies en Kabylie, il fallait permettre aux Algériens de l’étranger de venir voir les leurs ici pour les réconforter, les aider. Tout cela est important parce que nous avons été privés pendant presque 2 ans de visites », a-t-il également dit.

Lire également : Voyageurs algériens vaccinés : un sénateur saisit le gouvernement

Advertisement