Actualité algérienneLes autorités algériennes ont de nouveau modifié la réglementation au sujet de l’importation des véhicules neufs en Algérie. En effet, un nouveau décret a fait part hier mercredi des nouvelles modalités ayant trait à l’exercice de l’activité de concessionnaires de voitures neuves.

Ainsi, cette activité n’est plus réservée exclusivement aux « sociétés commerciales dont le capital social est détenu entièrement par les opérateurs nationaux résidents ». Cette condition ayant été supprimée, les concessionnaires automobiles à capitaux étrangers, présents en Algérie, pourront donc poursuivre leurs activités.

Outre cela, les services du ministère de l’industrie n’accorderont plus d’agréments provisoires comme le faisait bien l’ancien ministre Ferhat Ait Ali Braham. Celles-ci sont remplacées par des autorisations définitives, qui seront délivrées dans un délai de 20 jours, après le dépôt du dossier. C’est ce dont dispose l’article 3 du décret signé par le Premier ministre Abdelaziz Djerad.

« Le postulant à l’exercice de l’activité de concessionnaires de véhicules neufs doit disposer d’infrastructures appropriées pour l’exposition, le service après-vente, la pièce de rechange et le stockage », précise le décret. Mais aussi, « les infrastructures et les superficies y afférentes doivent être adéquates avec l’activité projetée et correspondre aux bonnes pratiques en usage dans la profession », stipule-t-il.

Lire aussi : Polémique autour de l’importation des véhicules neufs en Algérie : le Premier ministre Abdelaziz Djerad sort du silence

Importation des véhicules neufs en Algérie : quelles sont les autres conditions ?

Par ailleurs, il est à mentionner que les concessionnaires sont désormais soumis à l’obligation de commander des véhicules électriques à hauteur de 15% du nombre total des voitures touristiques commercialisées. Ils doivent aussi effectuer les paiements via les circuits bancaires et financiers. Pour ce qui est de l’importation des véhicules de tourisme, comme avancé il y a de cela quelques semaines, ceux-ci doivent avoir une cylindrée égale ou équivalente à 1,6 litre.

Lire également :

Importation des véhicules neufs : Abdelmadjid Tebboune édicte de nouvelles mesures