Actualité sportive – La réunion du Conseil des ministres a eu lieu hier dimanche 12 septembre et a été présidée par le président de la république Abdelmadjib Tebboune. La réunion a abordé plusieurs offres concernant différents secteurs parmi lesquels figure celui de la jeunesse et des sports. Voici les principales décisions dans ce domaine.

Advertisement

Le Conseil des ministres, dirigé par le président de la république Abdelmadjid Tebboune, a étudié hier quelques questions qui concernent les secteurs suivants : l’éducation nationale, l’emploi et l’assurance sociale, la finance, l’agriculture, l’hydrocarbure, la santé et le tourisme.

La réunion avait commencé par une prise de parole du président, suivie d’une exposition des activités du gouvernement durant les deux dernières semaines présentées par le premier ministre Aymen Benabderrahmane et des propositions avancées par les différents ministres.

Jeunesse et sports : le bilan du Conseil des ministres

Les principales décisions prises à l’issue de la réunion du Conseil des ministres figurent dans un communiqué publié hier par la présidence algérienne, les directives adressées au secteur de la jeunesse et des sports sont les suivantes :

– Intensifier le rythme des préparatifs pour les jeux méditerranéens qui se dérouleront à Oran en 2022 et auxquels participeront 26 pays. Le président algérien ordonne l’organisation de stages et de compétitions préparatoires à différents niveaux pour pouvoir ainsi, rattraper les résultats négatifs des jeux olympiques de Tokyo où l’Algérie n’avait remporté aucune médaille.

– La possibilité de former des athlètes grâce à des partenaires internationaux, les inciter à participer à la prochaine édition des jeux méditerranéens et inscrire de bons résultats.

– Offrir plus d’espace et une importance particulière au sport scolaire et universitaire dans les différentes disciplines et spécialités qui aboutira à la création de championnats locaux et régionaux pour pouvoir fonder un projet sportif national.

– Réorganiser le lycée sportif pour permettre l’ouverture de complexes sportifs à Constantine, Oran et Ouargla après l’estimation précise du nombre de candidats intéressés par cette spécialité dans le milieu éducatif.

– Transférer tous les dossiers de réalisation des grandes structures sportives au ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville, afin de les suivre de façon continuelle et efficace pour garantir leur réalisation.

Lire également : Frontières, vols vers l’Algérie : ce que devrait annoncer le conseil des ministres

Advertisement