Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Actualité

L’ambassadeur de Pologne en Algérie envoie un beau message aux femmes pilotes chez Air Algérie

Published

on

femmes pilotes hôtesses Air Algérie

Immigration – Algérie Visas et Voyage – Les cockpits des avions d’Air Algérie ne sont pas des lieux uniquement réservés à la gente masculine. En effet, le pavillon national compte 30 pilotes femmes au sein de ses équipages. A ce propos, un diplomate étranger a publié un tweet en l’honneur de ces braves dames. 

Ainsi, l’ambassadeur de la Pologne en Algérie, Monsieur Spirydowicz Witold, a posté un tweet dans lequel apparaissent deux photos, le montrant en compagnie de plusieurs femmes dans une ambiance plutôt festive, dans une résidence à Bouzareah , sur les hauteurs de la capitale Alger, comme est mentionné en bas du post. « Une belle rencontre. Il y a précisément 30 femmes pilotes chez Air Algérie. Félicitations ! », a écrit le diplomate dans son tweet.

 

Il est à signaler que, les retweets se sont multipliés, saluant pour la plus part le rôle de la femme, aussi bien dans la compagnie Air Algérie qu’au sein de la société algérienne.« Bravo à ces braves dames ! Ce sont un modèle de réussite et de persévérance pour toute Algérienne ambitieuse. Je tiens également à saluer Air Algérie pour son application du principe de méritocratie. », a réagi une jeune femme sur le même réseau social.

« Au sein d’Air Algérie, il y a 31 femmes pilotes sur un total de 500 pilotes, tandis qu’à Air France il y’a 9 % de femmes sur 3600 pilotes. Avec de tels standards, la compagnie algérienne se positionne au dessus de la moyenne mondiale. », a indiqué un utilisateur de Twitter. « Ce ne sont pas les 6.2 % de femmes pilotes algériennes qui me laissent perplexe, mais plutôt les 9 % en France. Ou est la parité si vantée par les français.», a répondu une internaute au précédent commentaire.

D’autres membres de la gente masculine ont également apprécié le geste du diplomate polonais, tout en insistant sur l’aspect positif qu’une telle nouvelle revêt ainsi que le message d’espoir transmis. « Bien évidemment que ce n’est pas assez, mais ça reste positif, c’est un très bon début ! Il faut du temps pour susciter des vocations et former davantage de femmes. », a souligné un jeune homme.

Lire également :

Voyages en Algérie : « un rêve » pour une famille algérienne établie en France

Trending