Connect with us
istanbul escort

Algérie Visas et Voyages

Le PDG d’Air Algérie accusé d’avoir causé le naufrage d’Aigle Azur : est-il vraiment le responsable ?

Vols Angleterre Algérie

Immigration – Algérie Visas et Voyages – Le nouveau PDG d’Air Algérie, à savoir Yacine Benslimane, est sévèrement critiqué après sa désignation à la tête du pavillon national. Certains personnes lui reprochent la faillite de la compagnie aérienne française et redoutent le même scénario, au sein de la firme nationale. Qu’est en il au juste ? A-t-il réellement eu une part de responsabilité dans le naufrage du transporteur français ?

Le néo PDG d’Air Algérie, a rejoint Aigle Azur en 2012 en tant que directeur commercial. En 2017, il a occupé le poste de délégué général de la compagnie française en Algérie. Malgré les bons chiffres de la destination Algérie, le transporteur aérien français a dû déclarer faillite en 2019, après le retrait de ses principaux actionnaires. La déroute d’Aigle Azur est le résultat de l’échec d’une stratégie d’extension prônée par l’actionnaire chinois, le groupe HNA, qui voulait coute que coute lancer la ligne Paris Pékin, ce qui a créé des tensions entre la famille Idjerouidene et leurs associés. Ainsi, Benslimane n’a donc aucune part de responsabilité dans ce qu’a enduré la compagnie française.

Pour rappel, le ministre des Transports, Abdallah Moundji, avait procédé, samedi 18 juin 2022 à Alger, à l’installation de Yacine Benslimane en qualité de président directeur général (PDG) de la compagnie nationale Air Algérie. Ce dernier a été nommé en remplacement de Amine Debaghine Mesraoua qui assurait l’intérim depuis le 11 janvier 2021. Le nouveau PDG d’Air Algérie avait notamment occupé auparavant le poste de délégué général chez Aigle Azur ainsi que le poste de directeur commercial au sein de l’établissement de gestion de services aéroportuaires (EGSA) au niveau de l’aéroport d’Alger.

Juste après sa désignation, le ministre des transports, a filé à Benslimane, sa toute première instruction d’une importance extrême. « Nous avons demandé au nouveau PDG d’Air Algérie de commencer les contacts auprès des constructeurs afin d’acquérir quinze nouveaux avions conformément aux instructions du président de la République », avait déclaré Abdallah Moundji, qui voudrait bien appliquer dans les plus brefs délais les instructions du Président de la République Abdelmadjid Tebboune.

Lire également :

Un Tiktokeur franco algérien tacle de manière ironique Air Algérie et fait le Buzz (Vidéo)

Advertisement

Advertisement

Trending