Voyages et immigration – L’Algérie va introduire de nouveaux assouplissements en faveur des touristes étrangers qui souhaitent obtenir des visas pour se rendre sur le territoire national.

Advertisement

L’Algérie table depuis quelque temps sur le développement du secteur touristique, et ce dans un contexte marqué par une crise économique aigüe du fait de la baisse des prix du pétrole depuis plusieurs années. Cette situation a d’ailleurs engendré l’érosion progressive des réserves de change du pays.

Le gouvernement a ainsi mis en place plusieurs mesures afin de diversifier l’économie nationale et de la sortir de la dépendance aux hydrocarbures. Les autorités tablent notamment sur le développement du secteur touristique, pour en faire à l’avenir l’une des plus importantes sources de devises pour les caisses de l’État.

Algérie : nouveaux assouplissements pour l’obtention des visas

L’Algérie compte dans ce sens introduire de nouveaux assouplissement en faveur des touristes étrangers qui souhaitent se rendre sur le territoire national. C’est ce qu’a en effet annoncé ce mardi le ministre du tourisme Yacine Hammadi.

Selon le même responsable, il s’agit de faciliter l’obtention des visas pour les personnes qui font leurs demandes en groupe, dans le cadre d’un voyage organisé notamment. « Il y a des instructions fermes de la part du président de la République pour faciliter les procédures notamment pour l’obtention du visa de groupes », a indiqué le ministre. Le même responsable a notamment donné l’exemple d’un groupe de touristes russes qui ont visité l’Algérie dernièrement. Les concernés ont obtenu leurs visas en l’espace de quatre jours, a-t-il dit.

« Quand il y a une agence qui travaille avec des opérateurs à l’étranger pour ramener des touristes en Algérie, les procédures seront simples. Les touristes russes qui sont venus ont obtenu le visa en quatre jours », a détaillé le même responsable.

Il est à noter que l’assouplissement dans les mesure d’octroi des visas fait partie des mesures phares dans la relance du secteur touristique en Algérie. Le premier ministre, Aymen Benabderrahmane en avait d’ailleurs déjà parlé au mois de septembre dernier. « Nous allons mettre en exécution un plan de la destination Algérie en soutenant le travail des agences de voyages et de tourismes en particulier par la facilitation des procédures de visa pour les touristes étrangers », avait dit le chef de l’exécutif.

Lire également : Voyages et vaccination : l’Algérie adopte de nouvelles mesures

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici