Algérie actualité– L’Algérie a enregistré un nouveau record de contaminations à la Covid-19, selon le dernier bilan publié ce mardi 10 novembre.Il s’agit du plus lourd bilan quotidien depuis le début de la pandémie de Covid-19 au printemps dernier.

Ainsi, l’Algérie a dépassé la barre des 700 cas quotidiens, en enregistrant 753 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures. Ce chiffre représente le plus lourd bilan quotidien depuis le début de la pandémie de Covid-19 en Algérie. En effet, le précédent record de contaminations était de 675 cas en 24 heures, et avait été enregistré le 25 juillet dernier. Ce chiffre représente également une forte hausse par rapport au bilan d’hier 9 novembre, où 642 cas avaient été enregistrés.

Avec ce nouveau bilan, l’Algérie compte ainsi un total de 63.446 cas positifs recensés depuis le début de la pandémie de Covid-19. Pour bon nombre de spécialistes, cette hausse des cas, qui a débuté depuis la fin octobre, est principalement due au relâchement dans le respect des mesures de prévention contre la maladie.

Record des contaminations en Algérie : faut-il aller vers un confinement total ?

Rappelons, par ailleurs, que de nouvelles mesures de lutte contre la pandémie de Covid-19 sont entrée en vigueur ce mardi 10 novembre en Algérie. Ainsi, le nombre de wilayas concernées par les mesures de confinement partiel passe à 29 au lieu de 20. Les autorités ont également revu les horaires de confinement : celui-ci débutera désormais à 20h00 au lieu de 23h00, et sera appliqué jusqu’à 5h00 du matin.

Ces mesures n’ont pour le moment pas montré leur impact sur la propagation de la pandémie. Toutefois, et au vu de la hausse vertigineuse des cas, la question d’un reconfinement total ne semble pas à écarter. Au vu du nombre de cas qui ne cesse d’augmenter, le recours à une telle mesure semble en effet le seul moyen d’endiguer la propagation du virus. Les autorités algériennes n’ont pour le moment pas évoqué une telle option, mais l’application de mesures encore plus strictes n’est pas à écarter, au cas où les mesures actuelles se révélaient inefficaces pour freiner les contaminations.

Lire également :