Voyages et immigrationASL Airlines et Air France continuent d’opérer des vols au départ de l’Algérie. Ces dessertes sont des vols spéciaux qui concernent des catégories restreintes de personnes, alors que les liaisons régulières restent suspendues depuis presque une année à cause de la fermeture des frontières.

Advertisement

L’Algérie maintient en effet ses frontières fermées depuis le mois de mars 2020, date à laquelle elle a suspendu les liaisons terrestres, maritimes et aériennes au départ et à destination du pays. Les autorités algériennes avaient, rappelons-le, pris cette décision pour tenter d’endiguer la pandémie de Covid-19, dont les premiers cas étaient alors apparus chez des ressortissants ayant séjourné à l’étranger.

Depuis la suspension du trafic aérien, seules ASL Airlines et Air France opèrent en effet des vols spéciaux depuis l’Algérie. Air France dessert l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle au départ d’Alger et d’Oran. ASL Airlines effectue, pour sa part, des vols en direction de Paris et Lyon au départ des aéroports d’Alger, Annaba et Béjaïa. Pour ce qui est des vols à destination des aéroports algériens, Air Algérie est la seule compagnie qui en assure actuellement. La compagnie nationale, qui effectue trois vols de rapatriement quotidiens depuis l’aéroport de Paris-CDG, devrait poursuivre son programme au moins jusqu’à la fin de ce mois de février.

Vols au départ de l’Algérie : qui sont les personnes autorisées à voyager ?

Comme rappelé précédemment, les vols au départ de l’Algérie concernent des catégories restreintes de personnes. Il s’agit des ressortissants européens bloqués en Algérie et des algériens résidant légalement dans un pays de l’Union Européenne. En plus de ces deux catégories, figurent également les binationaux algériens et les citoyens titulaires d’un visa D délivré par un pays de l’espace Schengen, cette mesure concerne aussi bien les visas d’études que ceux délivrés pour regroupement familial. Enfin, les titulaires d’un visa de court séjour délivré pour des motifs urgent peuvent également voyager à bord des vols d’Air France et d’ASL Airlines. Cette dernière catégorie doit toutefois fournir une autorisation de sortie du territoire délivrée par le ministère algérien de l’Intérieur.

L’autorisation de sortie du territoire nationale peut être demandée directement en ligne. Pour ce faire, les concernés doivent accéder au site web du ministère de l’Intérieur et saisir leur nom, prénom, numéro de passeport et numéro d’identification nationale. Elles doivent ensuite fournir leur adresse postale, adresse email et numéro de téléphone, ainsi que le motif de leur voyage, les détails relatifs au pays de destination et les coordonnées des personnes qui les accompagnent s’il y en a. Outre cette autorisation requise pour les titulaires de visas C, tous les voyageurs au départ des aéroports algériens doivent également se soumettre au régime des motifs impérieux mis en place par les autorités françaises. Dans ce sens, les voyageurs doivent remplir une attestation d’entrée sur le territoire français en précisant le motif de leur voyage, et doivent joindre les pièces prouvant ce motif à leur attestation. Ce document est, pour rappel, téléchargeable sur le site du ministère français de l’Intérieur.

Où acheter les billets pour les vols d’Air France et ASL Airlines ?

Enfin, les billets d’avion pour les vols d’Air France et ASL Airlines peuvent être achetés soit sur les sites web desdites compagnies, soit au niveau des agences de voyages habilitées. Concernant les vols d’ASL Airlines, c’est l’agence Soleil Voyages, représentant officiel de la compagnie en Algérie, qui est la seule autorisée à faire la vente des billets.

Pour Air France, les voyageurs peuvent acheter leurs billets soit auprès de l’agence commerciale située au niveau de l’hôtel El Aurassi à Alger, soit auprès de celle située au niveau de l’aéroport International Houari Boumediène. En plus des agences sus-citées, les billets sont également en vente sur les sites web des deux compagnies.

Lire également : Voyages de France vers l’Algérie : voici la liste complète des motifs impérieux

Advertisement