Voyages et immigration – Le chef de l’État, Abdelmadjid Tebboune a donné des directives au sujet de l’augmentation des vols vers l’Algérie, ainsi que des prix des billets pratiqués par la compagnie aérienne nationale.

Advertisement

Le ministère des transports a augmenté, il y a quelques jours, le nombre de liaisons aériennes au départ et à destination du territoire national. La compagnie nationale Air Algérie profite ainsi de 64 vols supplémentaires, dont 49 au départ et à destination de la France, où réside la plus importante communauté d’Algériens expatriés.

Mais à l’approche de la saison estivale, plusieurs voix se sont élevées pour réclamer encore davantage d’ouverture des frontières. Le député de l’immigration Abdelouahab Yagoubi, qui a rencontré le Ministre des Transports il y a quelques jours, a notamment soulevé ce problème.

« L’accent a été mis sur l’urgence de lancer le programme des traversées proposé par les compagnies maritimes desservant les ports Algériens, d’autant plus que nos concitoyens doivent déposer leur demandes de congés et planifier leurs absences pour les vacances d’été (Mai à Septembre). », a notamment indiqué le représentant de la communauté nationale dans le Nord de la France dans une publication sur sa page Facebook.

Vols vers l’Algérie, prix des billets : nouvelles décisions de Tebboune

Dans ce sens, le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune a donné de nouvelles directives concernant les vols, ainsi que les prix des billets pratiqués par Air Algérie. Il faut dire que ce nouveau pas du chef de l’État était attendu après les nombreux appels lancés ces derniers jours.

« Concernant l’augmentation des liaisons internationales en prévision de la saison estivale, le président de la République a instruit le ministre de tutelle de :

  • Procéder à la révision des tarifs du transport aérien et maritime au profit de la diaspora avant la saison estivale, et ce de manière à encourager le recours (des voyageurs, ndlr) aux compagnies nationales de transport. 
  • Réviser la structure et le mode de fonctionnement d’Air Algérie, de manière à les adapter aux normes internationales.
  • Accorder une importance particulière au statut professionnel et social des pilotes et techniciens algériens travaillant dans le domaine de l’aviation. », lit-on dans un communiqué de la présidence de la République, rendu public à l’issue de la réunion du Conseil des Ministres qui a eu lieu hier dimanche.

Lire également : Algériens du Canada : voici comment voyager moins cher vers l’Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici