Voyages et immigration – En Algérie, le ministère de la Jeunesse et des sports suscite ce lundi un véritable scandale concernant les prix des billets d’avion, alors que cette question est revenue au cœur de l’actualité depuis quelques jours.

Advertisement

Les Algériens de l’étranger, et notamment de France dénoncent en effet depuis plusieurs mois les tarifs élevés que pratiquent les différentes compagnies aériennes. Sur la ligne Paris-Alger, qui est la plus desservie, un billet en aller simple coûte ainsi en moyenne 500 euros, voire beaucoup plus selon la compagnie choisie.

Mais alors que le ministère des Transports avait annoncé une hausse importante des vols mercredi dernier, le nouveau programme s’est retrouvé suspendu jusqu’à nouvel ordre après le limogeage du désormais ex-ministre des Transports. Selon le média spécialisé Visa Algérie, qui cite des sources proches du dossier, cette suspension serait due au fait que le comité scientifique n’aurait pas validé l’ouverture de certaines lignes avec des destinations où la situation sanitaire reste encore préoccupante.

Algérie : un ministère suscite un scandale sur les prix des billets d’avion

Dans ce contexte, le ministre de la Jeunesse et des sports vient de susciter un véritable scandale concernant les prix des billets d’avion en Algérie. Dans un communiqué rendu public ce lundi, le département de Abderrazak Sebgag a en effet annoncé la baisse des prix des billets pour les supporteurs de la sélection nationale qui souhaitent se rendre au Cameroun pour assister au premier match barrage entre les deux équipes pour le compte de la qualification au Mondial 2022 au Qatar.

« En réponse à la demande de nombreux supporters qui ont exprimé leur désir de se déplacer à Douala pour soutenir notre équipe nationale dans le match qui l’opposera à son homologue camerounais le 25 mars 2022(…), il a été décidé de baisser le prix final de l’offre pour le voyage au Cameroun à 50 000 dinars (5 millions de centimes) avec toutes les charges », lit-on dans ledit communiqué.

Une annonce qui n’a pas manqué de soulever des vagues chez plusieurs internautes, qui ont fait le parallèle avec les demandes répétées de la diaspora pour la baisse des prix, qui n’ont pas abouti depuis plusieurs mois. « Que veut dire le fait de prendre en charge des supporters et d’abandonner des citoyens bloqués dans plusieurs pays du monde à cause de la pandémie ? », s’interroge notamment un internaute sur le réseau social Facebook. « Une baisse de 35.000 dinars en un temps record (le prix initial du voyage au Cameroun était de 85.000 dinars, ndlr). Pendant ce temps, les immigrés attendent de pouvoir rentrer au pays », ajoute un autre.

Lire également : Algérie : du nouveau sur le programme des vols

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici