Crise sanitaire – Le gouvernement d’Abdelaziz Djerad a décidé, ce jeudi, de renforcer les mesures de confinement face au rebond des contaminations au Coronavirus qui touche l’Algérie depuis quelques jours.

Advertisement

L’Algérie vit depuis le début du mois de ramadan une recrudescence inquiétante des cas de contamination au Coronavirus. Ce jeudi 29 avril, le ministère de la santé a ainsi fait état de 286 nouvelles contaminations et de 10 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures. Il s’agit là d’une hausse conséquente par rapport au bilan d’hier, qui faisait état de 236 nouvelles contaminations confirmées.

Face à cette situation, plusieurs spécialistes ont tiré la sonnette d’alarme sur le risque d’une troisième vague de la maladie qui serait particulièrement virulente en raison de l’apparition de nouveaux variants du virus sur le territoire national. Le directeur de l’Institut Pasteur d’Algérie, le Dr Faouzi Derrar a ainsi estimé qu’« il faut absolument revenir sur les mesures adaptées aux interactions sociales en termes de protection et de port de masque ». « Il va falloir absolument freiner cette évolution pour ne pas aller vers une troisième vague », a-t-il prévenu.

Coronavirus en Algérie : le gouvernement renforce les mesures de confinement

Dans ce contexte de rebond des contaminations, le gouvernement d’Abdelaziz Djerad a annoncé, ce jeudi, le renforcement des mesures de confinement en Algérie. L’exécutif a ainsi décidé d’étendre le confinement partiel à domicile, entre minuit et 5h00 du matin, à dix nouvelles wilayas à travers le territoire national. Ce dispositif concernera donc désormais 19 wilayas au total, ont indiqué les services du premier ministre dans un communiqué.

Toujours selon la même source, les wilayas concernées par ces nouvelles mesures sont Adrar, Laghouat, Batna, Bejaia, Blida, Tebessa, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Sidi Bel Abbes, Constantine, M’Sila, Ouargla, Oran, Boumerdes, El Oued, Tipaza et Touggourt. Les services du premier ministre ont également appelé les walis à « prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination », lit-on dans le même document.

Risque d’une troisième vague en Algérie : ce qu’a dit le ministre de la santé

Pour sa part, le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid a également évoqué les risque d’une troisième vague de la pandémie en Algérie. Interrogé ce jeudi matin à ce sujet, le même responsable a ainsi estimé qu’une nouvelle vague de contaminations restait « possible » en ajoutant que les autorités sanitaires étaient « prêtes » à y faire face.

« Nous sommes prêts, nous avons pris toutes les dispositions. Nous ne la souhaitons pas, mais nous l’attendons, il y a une forte possibilité. Pour terminer, je dirai que je préfère dire qu’il y ait une troisième vague pour que les citoyens veillent au respect des mesures de prévention », a-t-il déclaré.

Lire également : Vols au départ de l’Algérie : ASL Airlines renforce son programme

Advertisement