Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Régularisations des sans papiers algériens en France : une proposition très réjouissante de Gérald Darmanin

Published

on

Régularisation sans papiers algériens France

Immigration – Algérie Visas et Voyage – Des changements législatifs devraient bientôt avoir lieu concernant l’immigration en Hexagone. La régularisation des travailleurs algériens sans-papiers en France pourrait donc être assouplie. C’est en effet ce qu’a laissé entendre le ministre de l’intérieur français Gerald Darmanin, qui a exposé mardi 20 septembre, devant la commission des lois de l’Assemblée nationale, les propositions du gouvernement concernant la nouvelle politique migratoire.  

Bonne nouvelle pour les algériens sans-papiers qui travaillent en France ! En effet, Gérald Darmanin a annoncé mardi 20 septembre que le gouvernement souhaite changer la loi relative à la régularisation des travailleurs étrangers en France. Ce changement permettra à ces immigrés de demander eux-mêmes leur régularisation sans avoir à attendre que leurs employeurs le fassent.

Notons que dans la législation française actuelle, la régularisation du travailleur immigré doit obligatoirement passer par son employeur. Autrement dit, la régularisation ne peut être effectuée de manière directe, c’est à dire, à travers la demande d’un titre de séjour par le travailleur lui-même. Ce qui crée, selon Darmanin, un rapport de dépendance et de subordination entre le patron et le travailleur.

Rappelons que la semaine dernière, une réunion a rassemblé Emmanuel Macron et les préfets de France au sein de l’Elysée pour discuter d’un nouveau projet de loi concernant l’asile et l’immigration. Le président français a dévoilé les grandes lignes de ce projet aux responsables des préfectures présents, soulignant qu’il sera déposé pour amendement début 2023.

France : les algériens sans-papiers vont-ils être tous régularisés ?

« Je ne trouve pas normal que seul l’employeur puisse demander la régularisation de la personne qui travaille pour lui », a déclaré le ministre de l’Intérieur français Gérald Darmanin. « C’est un rapport de force qui n’est pas positif pour le salarié. Si on change la loi, ce sera une bonne chose », a-t-il souligné. « Nous avons à améliorer (…) l’intégration des personnes qui travaillent sur le sol de la République et qui sont soumises à une absurdité administrative de la part du fonctionnement administratif du ministère de l’Intérieur », a indiqué le ministre.

Malgré la bonne volonté de cette démarche, Gerald Darmanin explique qu’il ne s’agit aucunement d’une régularisation dont tout le monde bénéficiera. Lors de ce processus, l’étude du cas par cas sera de mise. D’ailleurs, il insiste sur le fait que son projet de loi sur l’immigration n’a pas pour objectif d’assurer une régularisation collective. « Ma ligne, que je porte dans le texte immigration (à venir), c’est que nous soyons durs avec les personnes qui sont (des) étrangers délinquants et que nous puissions régulariser et aider ceux qui veulent travailler et respectent les lois de la République », a précisé ministre Damanin.

Lire également :
Advertisement

Trending