Algérie – La réouverture des frontières et la reprise des vols d’air Algérie est une question qui reste encore d’actualité. Huit mois après la fermeture de l’espace aérien, terrestre et maritime, le gouvernement n’a en effet donné aucune date pour la reprise des voyages de et vers l’Algérie.

Advertisement

Ce samedi 28 novembre, les pilotes de la compagnie aérienne nationale sont montés au créneau pour demander la reprise des vols. Dans un communiqué qu’il a signé conjointement avec l’UGTA, le Syndicat des pilotes de ligne algérien (SPLA) a en effet demandé au gouvernement d’intervenir pour permettre la reprise des vols d’Air Algérie. « La situation sanitaire pouvant se maintenir dans le temps, nous pensons qu’il est opportun de se pencher sur une réouverture des frontières avec un protocole sanitaire qui garantirait un contrôle du risque d’importation du virus », lit-on dans le communiqué en question.

Les deux syndicats ont également réagi à la décision de création d’une nouvelle compagnie étatique devant assurer les vols intérieurs en Algérie. L’UGTA et le syndicat des pilotes d’Air Algérie se sont ainsi montrés défavorables à cette initiative, estimant que celle-ci était vouée à l’échec.

Fermeture des frontières : Air Algérie risque des pertes colossales

Par ailleurs, notons qu’Air Algérie vit une crise financière depuis plusieurs mois. La suspension des vols due à la pandémie de Covid-19 a en effet durement impacté la compagnie aérienne nationale. Selon le ministre des finances, Aymen Benabderrahmane, Air Algérie devrait ainsi subir des pertes s’élevant à 35 milliards de dinars au cours de cette année 2020. D’ailleurs, Air Algérie envisage une baisse des salaires de son personnel afin de faire face à la crise.

Outre ses problèmes financiers, Air Algérie fait également face à des problèmes à l’étranger. En France notamment, la compagnie nationale suscite la colère pour son refus de rembourses les billets de ses vols annulés. Le syndicat des Entreprises de voyages (EdV) entend ainsi contraindre certaines compagnies, dont Air Algérie, à rembourser les billets de leurs clients.

Lire également : Vols annulés : les pertes colossales que risque de subir Air Algérie

Advertisement