Voyages et immigration – Les algériens de l’étranger attendent toujours de connaître le prix qu’il faudra payer pour voyager vers l’Algérie lors de la reprise des vols, qui devrait intervenir le 1er juin prochain.

Advertisement

Les services du premier ministre ont dévoilé, hier 24 Mai, de nouveaux détails concernant la reprise des vols vers l’Algérie. La même source a ainsi indiqué que le programme de dessertes concernera pour le moment quatre pays, à savoir la France, l’Espagne, la Tunisie et la Turquie. La compagnie nationale Air Algérie effectuera deux vols hebdomadaires au départ de Paris et un seul au départ de Marseille. Toujours selon les services du premier ministre, le transporteur aérien public effectuera également un vol par semaine au départ de chacune des villes de Barcelone, Tunis et Istanbul.

Par ailleurs, un protocole sanitaire strict sera mis en place au niveau des aéroports . Dans ce sens, les services du premier ministre ont annoncé que tous les voyageurs devraient fournir un test PCR réalisé moins de 36 heures avant la date de leur vol. Une période d’isolement de cinq jours sera également imposée à tous les voyageurs, à l’issue de laquelle un autre test de dépistage sera réalisé. Les frais pour couvrir la période d’isolement et le test de dépistage seront naturellement à la charge du voyageur, a précisé la même source. Les personnes qui souhaitent rentrer en Algérie devront d’ailleurs payer ces frais à l’avance afin de pouvoir embarquer à l’aéroport, a-t-on également appris de même source.

Reprise des vols : voici le prix à payer pour voyager en Algérie

De leur côté, les membres de la diaspora n’ont pas manqué d’exprimer leur colère quant à ces mesures, d’autant plus que le prix à payer pour voyager en Algérie lors de la reprise des vols risque d’être hors d’atteinte pour la plupart des citoyens. Selon une source proche du dossier, citée ce mardi par le site spécialisé Visa Algérie, les frais pour le confinement et le test de dépistage devraient s’élever à 50.000 dinars par personne, soit environs 250 Euros au taux de change du marché informel.

À ces frais s’ajoutera également le prix du billet d’Air Algérie. La compagnie nationale n’a pas encore dévoilé ses tarifs, mais ceux-ci devraient atteindre une moyenne de 450 à 500 Euros sur la ligne Paris Alger. Dans ce sens, les frais s’élèveraient donc en moyenne à 750 Euros par personne pour un aller simple, sans prendre en compte d’éventuelles charges supplémentaires en cas de prolongement de la période de confinement par exemple.

Ouverture des frontières algériennes : la diaspora monte au créneau

De leur côté, plusieurs associations de la communauté algérienne à l’étranger ont réagi ce mardi aux dernières annonces du gouvernement concernant l’ouverture des frontières. Lesdites associations, regroupées en collectif ont notamment exprimé leur « déception » suite au communiqué publié hier par les services du premier ministre. « Nous demandons l’annulation de la mise en quarantaine pour les passagers vaccinés ainsi que ceux qui sont déclarés négatifs au test PCR et de permettre à la communauté algérienne d’acquérir des billets avec les compagnies étrangères pour entrer en Algérie », écrit le même collectif d’associations dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

« Nous dénonçons fortement l’obligation pour les passagers de payer au préalable les frais de quarantaine ce qui augmente le coût du voyage notamment pour les familles nombreuses », lit-on dans le même document.

Lire également : Reprise des vols d’Air Algérie, prix des billets : ce qu’il faut savoir

Advertisement