Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie s’est exprimée ce lundi sur la reprise des vols internationaux au départ et à destination des aéroports algériens.

Les autorités algériennes ont fermé les frontières du pays depuis le 17 mars 2020. Cette décision, prise en raison de la pandémie du Coronavirus qui sévit toujours dans le monde, est toujours en vigueur et le gouvernement n’a pour le moment donné aucune date pour sa levée progressive. Plusieurs spécialistes, qui se sont exprimés sur le sujet ont en effet estimé que l’ouverture des frontières algériennes devait attendre la vaccination d’au moins 50% de la population. Or, l’Algérie accuse actuellement un retard significatif en matière de vaccination, et les chiffres avancés par les spécialistes risquent de ne pas être atteints avant la fin de cette année dans le meilleur des cas.

Outre la fermeture des frontières, l’Algérie a également décidé de suspendre tous les vols spéciaux à destination de son territoire jusqu’au 31 mars prochain. Air Algérie, qui opérait auparavant trois vols quotidiens au départ de Paris, a ainsi du suspendre son programme depuis le 28 février dernier. Cette décision n’a, notons-le, pas manqué de susciter la colère des membres de la diaspora algérienne. Dans ce sens, le Forum de la communauté algérienne en Turquie a appelé le gouvernement il y a quelques jours à mettre en place un programme de vols pour permettre aux ressortissants bloqués à l’étranger de rentrer au pays.

Reprise des vols internationaux : Air Algérie s’exprime

La compagnie aérienne nationale, Air Algérie s’est exprimée ce lundi sur la reprise des vols de et vers les aéroports algériens. La même source a indiqué, dans un communiqué, que « toutes les destinations sont maintenues et leurs dates de reprises dépendent de la décision des pouvoirs publics pour l’ouverture des frontières ». Outre le feu vert des autorités algériennes, la compagnie nationale a indiqué que la reprise de ses vols réguliers dépendait également « des décisions des pays de destinations concernant les modalités d’entrée sur leurs territoires ».

Toutefois, la compagnie nationale n’a rien indiqué concernant une possible reprise de ses vols de rapatriement pour le mois d’avril prochain. Les autorités algériennes ont, pour rappel, annoncé la suspension de ce type de vols le 23 février dernier. Cette décision, effective depuis le 1er mars en cours, devrait durer jusqu’au 31 du même mois mais une reprise en avril reste encore incertaine.

En outre, Air Algérie s’est également exprimée sur la question des billets non-utilisés de ses clients, qui n’ont pas pu voyager à cause de la crise sanitaire. Dans son communiqué, la compagnie nationale a indiqué que la durée de validité de ceux-ci était prolongée jusqu’au 31 décembre de cette année. Air Algérie a également indiqué que ces mêmes clients avaient la possibilité de bénéficier d’un avoir valide jusqu’à la fin de cette année, remboursable en cas de non-utilisation.

Lire également : Exclusif. Vols spéciaux de France vers l’Algérie : les précisions d’ASL Airlines