Algérie actualité – Le ministre algérien des transports, Lazhar Hani est de nouveau revenu sur la question de l’ouverture des frontières et de la reprise des vols internationaux.

Advertisement

S’exprimant sur le Forum de la Radio nationale, le ministre des transports a abordé plusieurs sujets, parmi lesquels la reprise des vols internationaux de et vers l’Algérie. Dans ce sens, Lazhar Hani a indiqué que cette décision revenait aux hautes autorités du pays. « Nous ne pouvons pas parler de ce sujet maintenant, la décision revient aux hautes autorités », a déclaré le ministre des transports ce lundi. L’ouverture des frontières et la reprise des vols internationaux n’est donc toujours pas à l’ordre du jour en Algérie.

Parmi les autres sujets que Lazhar Hani a abordés, figure notamment la reprise du transport ferroviaire en Algérie. Le ministre a ainsi indiqué que son département avait entrepris les préparatifs nécessaires, et attend une décision du gouvernement dans ce sens.

Non reprise des vols internationaux en Algérie : voici les pertes colossales d’Air Algérie

Par ailleurs, Lazhar Hani est également revenu sur les pertes qu’a subies Air Algérie après plusieurs mois d’arrêt du trafic aérien. Le même responsable a ainsi révélé que les pertes de la compagnie aérienne nationale se chiffraient à 40 milliards de dinars, soit l’équivalent d’environ 251 millions d’Euros au taux de change officiel. Concernant les pertes de l’Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs (ENTMV), le ministre a indiqué qu’elles s’élèvent à 7 milliards de Dinars, soit environ 44 millions d’Euros.

En outre, le même ministre s’est de nouveau exprimé sur la création d’une nouvelle compagnie aérienne étatique en Algérie. Cette compagnie, que le gouvernement a décidé de créer en octobre dernier, devra prendre la place d’Air Algérie pour les vols internes. « Nous allons étudier cette question avec Air Algérie », a fait savoir Lazhar Hani ce lundi, ajoutant que « cette compagnie sera dédiée aux vols domestiques, et Air Algérie pourra contribuer dans son capital ».

Lire également : Trafic aérien : le ministre des transports critique sévèrement Air Algérie

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici