Actualité algérienne – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie s’est retrouvée au cœur d’une vive polémique suite au sacre de la sélection nationale A’ en coupe arabe des nations.

Advertisement

L’Algérie a remporté la coupe arabe des nations qui s’est déroulée en cette fin d’année au Qatar. La sélection conduite par l’ancien défenseur international Madjid Bougherra, et composée uniquement de joueurs évoluant sans les championnats de la région MENA, a été sacrée championne après avoir battu la Tunisie sur le score de 2 buts à 0 en finale de cette compétition.

Les poulains de Madjid Bougherra, qui ont été reçus à leur retour par le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune, ont également eu droit à une parade dans les rues d’Alger avec le trophée qu’ils viennent de remporter.

Sacre en coupe arabe : Air Algérie au cœur d’une vive polémique

Toutefois, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie s’est retrouvée au centre d’une vive polémique suite au sacre des algériens en coupe arabe. Ladite compagnie a en effet suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, et ce après la publication d’une photo du trophée remporté par les hommes de Bougherra, posé à bord du cockpit de l’appareil qui les ramenait au pays.

Les internautes n’ont ainsi pas manqué cette occasion pour critiquer Air Algérie au sujet des retards enregistrés sur ses vols, ainsi que des prix élevés de ses billets. « Nous, on n’a pas le droit de venir vu vos tarifs scandaleux », s’emporte ainsi un internaute en réponse au texte accompagnant la publication d’Air Algérie, où il est écrit « vous êtes venus avec nous et nous sommes fiers de vous » à l’adresse des joueurs et du staff de la sélection nationale A’.

« C’est pour ça qu’ils sont arrivés en retard », ironise un autre internaute sur le réseau social Facebook. « Réduisez les prix des billets » dit encore un troisième.

Il est à rappeler qu’actuellement, la compagnie aérienne nationale effectue 51 vols par semaine au départ et à destination de onze pays. Elle demeure néanmoins vivement critiquée au sujet de son organisation, et est notamment pointée du doigt au sujet des retards et des tarifs élevés de ses billets. Sur ce dernier point, Air Algérie qui pratique des tarifs moyens de 500 euros au départ de la France est pourtant loin d’être la plus chère du marché.

Certaines de ses concurrentes, pourtant supposées être spécialisées dans les vols à bas prix, affichent ainsi des billets à des tarifs supérieurs à 700 euros pour un aller simple sur la ligne FranceAlgérie.

Lire également : Voyageurs algériens : l’aéroport de Paris précise

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici