Situation sanitaire en Algérie – Face à la situation sanitaire en Algérie et à la hausse du nombre de contaminations durant la saison estivale, une grande campagne de vaccination est lancée aujourd’hui 4 septembre 2021 et s’étendra jusqu’à la fin de l’année 2021.

Advertisement

La situation sanitaire en Algérie a empiré durant cette saison estivale et le rythme de vaccination n’était pas au point. En effet, la troisième vague de la Covid-19 a dépassé le pic de la deuxième, avec plus de 1000 nouveaux cas contaminés chaque jour durant le mois de juillet dernier, et un taux de mortalité important.

Les causes de cette situation sont bien connues dans le pays : l’arrivée du nouveau variant Delta hautement contagieux, l’insuffisance de la vaccination, l’absence de dépistage et de tests mais surtout, l’absence d’application des mesures sanitaires et des gestes barrières comme le port du masque qui est négligé ou encore, la distanciation physique entre les Algériens quasi inexistante.

Face à la situation sanitaire, l’Algérie lance sa plus grande campagne de vaccination

Pour interrompre l’arrivée d’une quatrième vague du virus et garantir de meilleures conditions pour la rentrée de ce mois de septembre, le ministère de la Santé a lancé, aujourd’hui, une grande campagne nationale de vaccination. La transmission du virus sera ainsi freinée et les citoyens pourront bénéficier des doses du vaccin anti-Covid et gagner en immunité contre la maladie.

Le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid s’était exprimé, lundi dernier à propos de la situation sanitaire actuelle et de la possibilité d’enregistrement d’une quatrième vague du virus en Algérie, d’où l’importance de cette campagne de vaccination dont il a annoncé le lancement juste après. Il est à noter que, près de 5 millions de doses de vaccin anti-Covid seront reçues au cours de ce mois de septembre.

Campagne de vaccination : où peut-on recevoir le vaccin ?

L’initiative de cette campagne est la première du genre depuis l’arrivée de la pandémie en Algérie. Pour cela, les moyens nécessaires ont été déployés et une organisation a été mise en place. En effet, tous les services de santé et les hôpitaux sont impliqués dans le processus de vaccination.

De plus, des bus et des ambulances avec des équipes médicales qualifiées seront envoyés vers les zones les moins peuplées et les villages isolés et travailleront même pendant les week-ends. Les médias de différents niveaux sont, quant à eux, chargés de sensibiliser la population pour mener à bien cette campagne.

A lire également : Vols vers l’Algérie : voici le programme complet de cette semaine

Advertisement