Actualité sportive – Les deux internationaux algériens, Riyad Mahrez et Saïd Benrahma sont au coeur d’une vive polémique après leur déplacement en Algérie en prévision du prochain match de l’équipe nationale contre le Botswana.

Advertisement

La sélection nationale affrontera le Botswana au stade Mustapha Tchaker de Blida le 29 mars prochain. Il s’agira là du dernier match des coéquipiers de Riyad Mahrez dans le cadre des éliminatoires de la prochaine coupe d’Afrique des nations, à laquelle ils sont déjà qualifiés.

Rappelons également que l’équipe d’Algérie s’était déplacée jeudi dernier à Lusaka où elle avait affronté la Zambie. La rencontre, qui s’est terminé sur un score nul (3-3) n’a d’ailleurs pas manqué de susciter de vives critiques, notamment de la part du sélectionneur national Djamel Belmadi. « Il était impossible pour nous de gagner ce match, pour les raisons que tout le monde connaît », a-t-il déclaré en allusion à l’arbitre du match, que beaucoup ont accusé d’avoir pris parti pour la Zambie. « Je ne peux pas reprocher aux joueurs leurs erreurs ou leur performance lors de cette rencontre. Les joueurs ont fait ce qu’il pouvaient, mais ce qui est arrivé les dépasse », a ajouté le sélectionneur national.

Équipe d’Algérie : Riyad Mahrez et Saïd Benrahma au coeur d’une vive polémique

Les deux internationaux de l’équipe d’Algérie, Riyad Mahrez et Saïd Benrahma sont en effet au coeur d’une vive polémique à cause de leur déplacement en prévision de la rencontre de lundi prochain contre le Botswana. Les deux pensionnaires de la Premier League ont en effet fait l’objet de vives critiques sur les réseaux sociaux à cause de leur déplacement en Algérie, à l’heure où plusieurs centaines d’algériens ne peuvent toujours pas rentrer au pays à cause de la suspension des vols.

« Mahrez a été autorisé à entrer en Algérie tandis que 27 citoyens ont été bloqués à l’aéroport en France », écrit notamment un internaute en allusion à l’affaire des 27 algériens bloqués depuis un mois à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle. « Pourquoi critiquer Mahrez alors que la compagnie Air France opère des vols quotidiennement vers l’Algérie », indique un autre internaute, qui fait porter la responsabilité de cette situation aux autorités du pays.

Lire également : Riyad Mahrez n’exclut pas un départ de Manchester City

Advertisement