Faits divers – Un jeune homme suspecté d’être à l’origine des feux de forêt qui ravagent la Kabylie depuis quelques jours a été sauvagement lynché, hier mercredi dans la commune de Larbaâ Nath Irathen (wilaya de Tizi-Ouzou).

Advertisement

Plusieurs localités en Kabylie, dans le nord de l’Algérie sont ravagées depuis quelques jours par de gigantesques incendies. Les localités de la wilaya de Tizi-Ouzou ont été parmi les plus touchées par ces sinistres. Les régions de Larbaâ Nath Irathen, Ain El Hammam (ex-Michelet), Ait Yenni et Ait Ouacif ont presque été totalement consumées par les flammes, obligeant ainsi des dizaines de familles à fuir en abandonnant leurs domiciles et leurs biens. Plusieurs personnes ont également perdu la vie en tentant d’éteindre les flammes. Selon le dernier bilan officiel, les incendies ont ainsi fait 65 morts dont 37 civils, principalement dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Face à cette situation, plusieurs associations et particuliers ont commencé à s’organiser pour apporter leur aide aux victimes. Des collectes de donc ont ainsi été organisées dans plusieurs régions, et des particuliers se sont également portés volontaires pour assurer l’hébergement des dizaines de familles sinistrées. La communauté nationale à l’étranger n’a également pas tardé à organiser des actions en faveur des victimes des incendies. Dnalgerie a ainsi lancé une cagnotte pour venir en aide aux familles sinistrées. Celle-ci est disponible sur le lien suivant : https://www.paypal.com/pools/c/8BWMHdWjVR.

Feux de forêt en Kabylie : un jeune sauvagement lynché

La colère qui règne dans les différentes localités de la région a toutefois fini par virer au drame hier mercredi. Un jeune homme soupçonné d’être à l’origine des feux de forêt qui ont ravagé la Kabylie ces derniers jours a en effet été sauvagement lynché dans la commune de Larbaâ Nath Irathen. Dans une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux, on peut voir une foule de plusieurs dizaines de personnes encercler un fourgon des forces de sécurité dans lequel se trouvait la victime, en tentant de la faire sortir du véhicule. Dans une autre séquence, on peut également voir le corps inanimé d’une personne – probablement la victime – au milieu de la foule.

Actuellement, très peu d’informations fiables sont disponibles concernant le déroulement du drame. La victime serait originaire de la commune de Miliana, dans la wilaya d’Aïn Defla et se serait rendue en Kabylie pour aider à faire face aux incendies qui ravagent la région. D’autres sources indiquent également que le corps de la victime aurait été incinéré après avoir été battu à mort. « Je viens d’être contacté par l’un des oncles de la personne qui a été lynchée et brûlée et Kabylie, il jure que son neveu est innocent et qu’il a passé la nuit à récolter des dons pour la Kabylie. », a notamment indiqué le réalisateur Bachir Derrais sur son compte Facebook officiel. D’autres témoignages ont par ailleurs indiqué que les personnes responsable de cet acte seraient étrangères à la région de Larbaâ Nath Irathen.

Face au flou qui règne concernant ce drame, des appels au calme ont été lancés à la fois en Kabylie et dans la région de Miliana, d’où est originaire la victime. Des membres des comités de villages et des notables de la région de Larbaâ Nath Irathen ont d’ailleurs prévu de se rendre à Miliana ce jeudi, afin de présenter leurs condoléances à la famille du défunt.

Lire également : La Kabylie ravagée par des feux de forêt : le point sur la situation

Advertisement