Économie et devises – L’Euro enregistre une nouvelle hausse de son taux de change face au dinar algérien sur le marché informel des devises, et ce après plusieurs mois de stagnation en raison de la crise sanitaire.

Advertisement

L’Algérie commence à rouvrir progressivement ses frontières depuis le 1er juin dernier, et cette opération s’est accélérée ces derniers jours. En effet, Air Algérie a ajouté trois nouveaux pays à son programme de vols : le Royaume-Uni, le Canada et les Émirats Arabes Unis.

Le gouvernement a également autorisé la compagnie nationale à renforcer le nombre de vols vers l’ensemble de ses destinations, à l’exception de la France et de la Russie. Le total de dessertes passe ainsi à 98 par semaine contre 64 seulement auparavant. Les autorités algériennes ont par ailleurs rouvert les frontières maritimes du pays, avec deux traversées par semaine qui auront lieu depuis l’Espagne et la France.

Taux de change : l’Euro en hausse face au dinar au marché noir

Dans ce contexte, le taux de change de l’Euro a enregistré une hausse face au dinar algérien sur le marché noir des devises. Les récentes décisions du gouvernement semblent avoir boosté l’activité sur ce marché, qui était en léthargie depuis plusieurs mois du fait de la crise sanitaire.

Ainsi, la monnaie unique européenne s’échange actuellement à 212 dinars à l’achat et 214 dinars à la vente. La devise la plus prisée en Algérie semble ainsi revenir doucement vers ses valeurs d’avant la pandémie mondiale.

Le dollar américain, également très prisé par les algériens affiche quant à lui 182 dinars à l’achat et 184 dinars à la vente. Comme pour l’Euro, la valeur de la devise des États-Unis pourrait continuer à grimper dans les prochains jours, d’autant plus que de nouvelles décisions importantes concernant les frontières ne devraient pas tarder à tomber.

Toutefois, le marché noir algérien des devises n’est actuellement pas aussi animé qu’avant la crise sanitaire. La présence de restrictions sur les voyages avec la Chine a fait que les gros importateurs, traditionnels clients de ce marché, n’ont pas encore entièrement repris leurs activités. Cela ne devrait toutefois pas durer, avec l’avancement de la campagne de vaccination en Algérie. Selon des sources proches du dossier, le gouvernement devrait annoncer l’ouverture totale des frontières vers la mi-décembre, voire même avant si la situation sanitaire le permet.

Lire également : Algérie : un magnifique hommage rendu à Mahrez

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici