Pandémie de Coronavirus – Le ministère de la santé a annoncé, hier mercredi, de nouveaux prix pour les tests anti Covid en Algérie. Le département d’Abderrahmane Benbouzid a par ailleurs publié la liste des laboratoires qui appliquent les nouveaux prix.

Dans un communiqué rendu public hier 23 décembre, le ministère de la santé a en effet plafonné les prix des tests anti Covid en Algérie. Le département d’Abderrahmane Benbouzid a également publié une liste de 19 laboratoires, qui appliqueront les tarifs revus à la baisse. Le même communiqué indique que c’est à l’issue d’une réunion entre le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid, et les représentants de plusieurs laboratoires privés que les deux parties ont convenu des nouveaux prix.

 

Concernant les nouveaux tarifs, le ministère de la santé a précisé qu’ils ont été plafonnés à 8800 dinars pour le test PCR. Le test antigénique coûtera quant à lui 3600 dinars, tandis que l’examen sérologique coûtera 2200 dinars. « Dix-neuf laboratoires sur les trente qui se trouvent sur le territoire national ont adhéré à cette initiative », a indiqué le département d’Abderrahmane Benbouzid, précisant que « la liste reste ouverte » pour les autres laboratoires.

Tests anti Covid en Algérie : des laboratoires continuent de pratiquer leurs propres prix

Par ailleurs, notons que ce n’est pas la première fois que le ministère de la santé prends une initiative concernant les prix des tests anti Covid en Algérie. Le 10 décembre dernier, le département d’Abderrahmane Benbouzid avait en effet déjà annoncé le plafonnement de ces tarifs. La précédente annonce concernait les tests PCR ainsi que le dépistage par scanner. Le tarif de ce dernier type de dépistage avait, pour rappel, été plafonné à 7000 dinars.

En dépit de cette annonce, plusieurs laboratoires avaient tout de même continué à appliquer leurs propres tarifs, refusant de répondre à l’initiative du ministère de la santé. Rappelons, en outre, que le premier ministre Abdelaziz Djerad avait également annoncé, il y a quelques jours, une aide exceptionnelle de l’État pour prendre en charge les tarifs des tests de dépistage de la Covid-19. Cette aide devrait être disponible à partir du 1er janvier 2021, avait précisé le chef de l’exécutif algérien.

Lire également : Air Algérie et fermeture des frontières : un expert s’exprime