Voyages et immigration – La communauté nationale à l’étranger attend depuis plusieurs mois la reprise totale des vols vers l’Algérie, une option que la généralisation de la vaccination pourrait rendre possible.

Advertisement

Le gouvernement algérien a décidé d’augmenter le nombre de vols à destination du territoire national depuis le 28 août dernier. Il y a ainsi un total de 64 liaisons hebdomadaires dont 32 sont assurées par la compagnie nationale Air Algérie. Lesdits vols ont lieu au départ de la France, l’Espagne, la Tunisie, la Turquie, l’Allemagne, l’Italie ainsi que la Russie. Toutefois, ce programme semble encore insuffisant pour redresser les finances de la compagnie nationale, qui sont au rouge depuis le début de la crise sanitaire qui l’a contrainte à interrompre son activité internationale pendant plus d’une année.

Pour sortir de sa crise financière actuelle, Air Algérie devra reprendre au moins 50% de son activité d’avant la pandémie de covid-19, un chiffre qui semble pour le moment hors d’atteinte. De plus, la compagnie nationale devra composer sans l’aide de l’État, avait signifié le ministre des transports Aissa Bekkaï lors d’une réunion qui s’est déroulée mercredi dernier, en présence notamment du PDG par intérim d’Air Algérie Amine Mesroua.

Algérie : bientôt une reprise totale des vols ?

Dans ce contexte, on ignore encore quand se fera la reprise totale des vols d’Air Algérie. Actuellement, la compagnie nationale est absente de plusieurs marchés qui sont pourtant rentables comme le Canada, le Royaume-Uni ou encore les Émirats Arabes Unis. Mais un retour progressif à la normale semble se rapprocher à mesure que le taux de vaccination avance dans plusieurs pays du monde. La France, qui est la première destination des algériens en Europe, affiche ainsi un taux de vaccination de 81,7% avec 47,12 millions de personnes vaccinées, selon les données de l’application Tous anti Covid.

L’Algérie a quant à elle atteint un taux de vaccination beaucoup moins important, mais elle a lancé il y a quelques jours sa plus large campagne dans ce sens depuis le début de la pandémie. Baptisée Big Day, cette campagne ambitionne d’atteindre au moins un taux de vaccination de 20 à 30% d’ici la fin de l’année en cours. L’adoption d’un Pass vaccinal semble donc être une solution idéale pour accélérer une reprise totale des vols d’Air Algérie, d’autant plus que le gouvernement algérien vient de passer ce pas en autorisant de nouveau l’accès aux stades sur présentation d’une preuve de vaccination.

Lire également : Vols vers l’Algérie en novembre : Transavia explique

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici