Connect with us
istanbul escort

casino siteleri güvenilir bahis siteleri slot siteleri iddaa siteleri

Algérie Visas et Voyages

Visas pour Algériens : la France prend une décision radicale

Published

on

visas Algériens France

Immigration – Algérie Visas et Voyages – La France a pris une décision radicale, au sujet de l’octroi des visas pour les ressortissants algériens. 

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a en effet annoncé dimanche 18 décembre un retour ” à une relation consulaire normale  avec l’Algérie depuis “lundi” dernier, concernant l’octroi de visas par la France aux ressortissants de ce pays. En septembre 2021, la France avait drastiquement réduit le nombre de visas octroyés à l’Algérie, la Tunisie et le Maroc, les conditionnant à des efforts de ces pays pour accepter leurs ressortissants expulsés de France.

En déplacement en Algérie, Gérald Darmanin a fait cette annonce à l’issue de son entretien avec son homologue algérien. Cette normalisation de l’octroi de visas aux ressortissants algériens survient après celle avec la Tunisie fin août et celle avec le Maroc annoncée vendredi par Catherine Colonna, la ministre des Affaires étrangères.

Paris et Alger avaient retrouvé le chemin d’un réchauffement de leurs relations à l’occasion d’un déplacement du président Macron en août. Les deux chefs d’Etat avaient alors signé une déclaration commune sur une relance de leur coopération. En octobre, c’est la cheffe du gouvernement français, Elisabeth Borne, accompagnée d’une quinzaine de ministres, qui s’était rendue à Alger pour sceller la réconciliation entre les deux pays.

Notons que, Paris avait décidé de réduire de 50% le nombre de visas accordés à l’Algérie et au Maroc, et de 30% pour la Tunisie. ” Ce n’est pas acceptable qu’on ne reprenne pas des étrangers en situation irrégulière qui étaient identifiés comme dangereux et troublant l’ordre public “, avait expliqué en novembre le président Emmanuel Macron. Par cette mesure de réduction des visas, Paris entendait faire pression sur ces pays pour qu’ils acceptent d’accueillir leurs ressortissants expulsés de France.

Il est à rappeler que, la Tunisie a été le premier pays avec lequel Paris a rétabli sa relation consulaire au niveau d’avant Covid-19. Au ministère de l’intérieur français, on avait alors expliqué alors qu’il était le premier à avoir levé les tests sanitaires demandés pour pouvoir entrer sur le territoire. Dès le départ, il était prévu que le dispositif de réduction du nombre de visas délivrés par la France aux ressortissants de trois pays du Maghreb pouvait être revu en fonction des « efforts » accomplis.

 

 

Lire également :

Coup de théâtre : une grosse embrouille aurait éclaté entre un pilote d’Air Algérie et un mécanicien !

Trending