Voyages et immigration – La compagnie aérienne française, Air France a dévoilé les prix sur ses vols au mois de Mars prochain à destination de l’Algérie, et ce dans un contexte de forte demande entre les deux pays.

Advertisement

La diaspora algérienne pointe du doigt les prix élevés des billets depuis maintenant plusieurs mois. Les différentes compagnies qui desservent le territoire national pratiquent en effet des tarifs jugés inaccessibles pour beaucoup de citoyens résidant à l’étranger. C’est notamment le cas au départ de la France, où réside la plus importante communauté d’algériens expatriés.

Malgré une relative baisse en janvier, les prix des billets sont en effet repartis à la hausse depuis le début du mois de février en cours. Ceci est notamment dû à l’amélioration de la situation sanitaire dans le monde, ce qui a engendré une nouvelle hausse de la demande après la vague du variant Omicron. La principale raison derrière les prix élevés reste toutefois le nombre limité de vols, qui peine à répondre à la forte demande de la communauté algérienne dans l’Hexagone.

Vols vers l’Algérie en Mars : voici les prix d’Air France

Dans ce contexte, Air France a dévoilé les prix de ses billets pour ses vols avec l’Algérie au mois de Mars prochain. Ladite compagnie, qui est l’une des plus chères à opérer entre les deux pays, garde des tarifs élevés pour le mois qui vient, et avec des places qui se font déjà rares.

Ainsi, les vols d’Air France pour la première semaine du mois prochain sont tous complets. Il faut ainsi attendre le 6 mars pour pouvoir réservé à un prix élevé : 761 euros pour un aller simple Paris-Alger. La compagnie française propose toutefois des billets relativement moins chers. Les algériens de France peuvent ainsi réserver à partir de 446 euros par personne sur les vols prévus à compter du 17 Mars.

À l’instar des autres compagnies, Air France reste autorisée à assurer des vols avec l’Algérie jusqu’au 26 Mars prochain, date de la fin de son programme hivernal. Au delà de cette date, Air Algérie a déjà obtenu le feu vert des autorités pour continuer ses vols, de même que Volotea. Cela devrait être également le cas pour Air France, qui continuera à desservir le territoire national selon le programme actuellement en vigueur.

Lire également : Voyages avec l’Algérie : Transavia suscite un nouveau scandale

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici