Voyages et immigration – La compagnie aérienne française, ASL Airlines a annoncé une très bonne nouvelle concernant ses vols entre la France et l’Algérie. Une annonce qui intervient alors que les Algériens de l’étranger attendent toujours des nouvelles sur l’augmentation des liaisons à destination du territoire national.

Advertisement

L’augmentation des vols au départ et à destination de l’Algérie est désormais quasi certaine. Des représentant de la communauté nationale à l’étranger, qui ont rencontré plusieurs responsables ces derniers jours, ont fait état d’annonces imminentes à ce sujet. Même si ce n’est pas encore officiel, on a déjà une idée de ce à quoi devrait ressembler le programme dans les semaines et les mois à venir.

Ainsi, selon les nombreuses déclarations des députés et de certains responsables, l’ouverture ne sera pas complète dans l’immédiat. Le PDG par intérim d’Air Algérie, Amine Debaghine Mesroua a ainsi évoqué une reprise progressive, avec une augmentation de 35% des vols. Le même responsable n’a toutefois pas précisé s’il s’agissait d’un retour à 35% du programme d’avant la crise sanitaire ou d’une augmentation de 35% du nombre de vols actuellement en vigueur.

Vols France-Algérie : ASL Airlines annonce une très bonne nouvelle

Dans ce contexte, ASL Airlines a annoncé une très bonne nouvelle concernant ses vols entre la France et l’Algérie. La low-cost française, qui dessert plusieurs aéroports dans les deux pays, maintiendra en effet ses liaisons pour la saison estivale, et ce selon le même programme qu’elle assure actuellement.

« Tous nos vols vers et depuis l’Algérie sont confirmés et opéreront », a indiqué la même source dans un communiqué sur sa page Facebook officielle. ASL Airlines a d’ailleurs ouvert les ventes sur son site web pour l’été prochain, qui est une période très prisée par les émigrés algériens pour voyager vers le territoire national.

Les prix des billets restent toutefois assez élevés. Un aller simple s’affiche ainsi à 449 euros par personne en juillet prochain sur la ligne Paris-Alger. Pour un aller-retour, il faut également dépenser plus de 700 euros pendant la même période. Avec l’augmentation des vols qui devrait intervenir incessamment, une baisse des prix reste toutefois possible. Des décisions officielles à ce sujet pourraient intervenir dès dimanche prochain, lors de la réunion périodique du Conseil des ministre qui se tient une fois tous les quinze jours.

Lire également : Un député recadre sévèrement le PDG d’Air Algérie (vidéo)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici