Voyages et immigration – Plus d’un mois après la reprise partielle des vols réguliers vers l’Algérie, bon nombre de questions subsistent au sujet des vols que vont opérer les différentes compagnies aériennes, en juillet et en aout.

Advertisement

En effet, l’Algérie est classée dans la catégorie « orange » par la France. Ce qui fait donc qu’aucun motif impérieux n’est exigé pour pouvoir sortir du sol français afin de se rendre en Algérie. Toute les personnes désirant embarquer à bord des vols de Transavia, ASL Airlines, Air Algérie et Air France, n’auront qu’à se munir d’un test PCR négatif de moins de 36 h avant le jour du vol, conformément aux mesures prises par les autorités algériennes.

Il est à noter que, les personnes vaccinées n’ont aucun privilège, sur ces vols vers l’Algérie en juillet et en aout. Elles sont aussi soumises à l’obligation de présenter des résultats négatifs de tests de dépistage contre la Covid-19. Cependant, il est à signaler que le gouvernement d’Aymen Benabderrahmane a récemment décidé d’accorder une exemption de confinement à plusieurs catégories de voyageurs algériens. C’est en effet ce qu’a indiqué le cabinet du premier ministre algérien dans une note interne dont Dnalgerie détient une copie. Selon la même source, il y a en tout quatre catégories de personnes qui sont concernées par ces nouvelles mesures.

Ainsi, les personnes exemptées du confinement sont notamment celles qui voyagent en Algérie dans le cadre de l’accompagnement de la dépouille d’un proche décédé à l’étranger. Les personnes qui ont perdu un membre de la famille proche, et qui voyagent à destination du territoire national pour assister aux obsèques sont également concernées, de même que celles dont les obsèques d’un membre de la famille proche sont programmés alors qu’elles se trouvent en confinement au sein des structures hôtelières réservées à cet effet.

Les personnes âgées de plus de 80 ans sont également concernées par cette mesure, indique la note précédemment mentionnée. Enfin, les voyageurs qui ont subi des interventions chirurgicales ou qui sont atteints d’une maladie nécessitant un suivi médical strict sont également exemptés de la période de confinement. Les catégories de personnes mentionnées doivent toutefois présenter une preuve de vaccination contre la Covid-19 pour bénéficier de l’exemption de confinement.

Pour ce qui est vols dans le sens Algérie – France en juillet et en aout, aucun motif impérieux n’est également exigé pour les voyageurs vaccinés. Les passagers non vaccinés devront présenter un test PCR de moins de 72 h ou un test antigénique de moins de 48 h avant le vol et s’engager à respecter un auto-isolement de 7 jours en France.

Peut-on réserver pour le mois d’Aout ?

Toujours dans le même sillage, il est à mentionner que, seuls les programmes jusqu’à la fin du mois de juillet ont été validés par les autorités algériennes. Il est donc fortement déconseille de réserver pour le mois d’aout.

Les tarifs sur ces vols vers l’Algérie en juillet et en aout comprennent-ils les frais d’isolement obligatoire ?

La réponse est oui pour toutes les compagnies aériennes, mis à part pour les trois transporteurs aériens français, à savoir : Air France, Transavia et ASL Airlines. Le paiement des frais du confinement s’effectue directement à l’hôtel en Algérie.

Lire également :

Air Algérie : renforcement prochain du programme de vols ?

Advertisement