Voyages et immigration – Le Ministère de la santé vient d’apporte de nouvelles précisions au sujet de l’authentification du Pass Vaccinal pour les personnes effectuant des voyages au départ de l’Algérie.

Advertisement

L’Algérie a durci ses conditions de voyage il y a quelques jours pour les personnes vaccinées. Plusieurs voyageurs se sont en effet plaints d’avoir été refoulés par la Police aux frontières au niveau de l’aéroport d’Alger faute d’avoir authentifié le document qui atteste de leur vaccination complète.

La nouvelle procédure d’authentification exige en effet que les voyageurs fassent signer et viser leur Pass Vaccinal au niveau de leur établissement de vaccination ainsi que de la Direction de la santé et de la population de leur wilaya. Les personnes concernées doivent ensuite se rendre au niveau du siège du Ministère des affaires étrangères à Alger, munies d’un timbre fiscal d’une valeur de 20 dinars algériens, pour la dernière étape de la validation de leur Pass Vaccinal.

Cette mesure, entrée en vigueur depuis le 1er novembre dernier, n’avait fait l’objet d’aucune communication officielle. Selon plusieurs sources, les autorités ont introduit la mesure d’authentification suite à la découverte de plusieurs cas de fraude dans les certificats de vaccination.

Voyages et Pass vaccinal en Algérie : le ministère précise

Le Ministère de la Santé vient d’ailleurs d’apporter de nouvelles précisions concernant l’authentification du Pass Vaccinal pour les personnes souhaitant effectuer des voyages au départ de l’Algérie. « L’authentification du certificat de vaccination avec Code QR est faite exclusivement au niveau de la direction de la santé et de la population de la wilaya territorialement compétente », indique le département de Abderrahmane Benbouzid dans une note rendue publique au cours de la semaine écoulée. « Le certificat original avec Code QR doit être signé au préalable par le responsable de la vaccination avec griffe et cachet de l’établissement. », ajoute la même source.

La nouvelle mesure n’a d’ailleurs, notons-le, pas manqué de susciter la polémique à la fois parmi les voyageurs et des personnalités publiques en Algérie. Le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19, a notamment dénoncé une « mesure inapplicable et inutile ».

« C’est une affaire purement bureaucratique, franchement. Elle est censée éviter les fraudes, mais ça reste une entrave. Le ministère de la Santé qui n’a pas confiance en ses structures ferait mieux de contrôler ses sources au lieu d’imposer des contraintes aux passagers », estime le même spécialiste dans une déclaration accordée au média spécialisé Visa Algérie ce samedi 27 novembre.

Lire également : Vols France-Algérie : précision importante de Transavia

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici