Voyages et immigration – Depuis la reprise des vols internationaux, plusieurs voyageurs veulent savoir quel est le montant de devises autorisé en entrant et en sortant de l’Algérie. Voici la réponse à cette question évoquée tant de fois sur les réseaux sociaux.

Advertisement

Le nombre de vols internationaux a largement augmenté depuis la fin du mois d’août dernier. L’Algérie, suite à une décision du gouvernement, a partiellement rouvert ses frontières à sept pays. Des billets d’avion sont proposés par diverses compagnies aériennes qui concurrencent la compagnie algérienne. Notons que, sur 64 vols hebdomadaires (67 cette semaine), la compagnie nationale Air Algérie en effectue la moitié.

Malgré la cherté des billets, ceux-ci se vendent assez facilement. Par exemple, pour les liaisons aériennes entre l’Algérie et la France, qui sont pour rappel au nombre de 48 vols hebdomadaires, pas moins de 24.000 billets sont mis en vente chaque semaine dans les deux sens. 12.000 par la compagnie algérienne Air Algérie et réciproquement 12.000 autres par les trois compagnies françaises qui se partagent les rotations : Air France, Transavia et ASL Airlines.

Les voyageurs se trouvent dans le flou face à une question qui revient récemment sur les nombreux réseaux sociaux : quel est le montant de devises autorisé pendant les voyages aériens avec l’Algérie ?

Voici la somme en devises autorisée en Algérie

La somme en devises autorisée en entrant et en sortant de l’Algérie a été modifiée plusieurs fois au cours des dernières années. La dernière modification remonte au mois de juillet 2020 après le refus des députés en juin de la même année de baisser le montant permis de 5000€ avec déclaration vers seulement 1000€ dans le cadre du renouvellement de la loi des finances. Ainsi, voici les derniers chiffres :

– Pour les voyageurs qui entrent en Algérie, aucune limite n’est imposée sauf pour les montants de plus de 1000€ avec lesquels il faudrait joindre une déclaration douanière.

– Le montant pour les voyageurs sortants de l’Algérie est de 1000€ pour les Algériens et de 5000€ pour les étrangers sans déclaration. La somme peut s’élever jusqu’à 7500€ à condition d’avoir une attestation bancaire qui prouve que la somme à été retirée d’un compte bancaire devise en Algérie.

Lire également : Algérie-Burkina Faso : ce qu’a dit Belmadi avant le départ au Maroc

Advertisement