Voyages et immigration – La compagnie aérienne nationale, Air Algérie a publié un nouveau communiqué à l’adresse de ses clients qui souhaitent voyager à destination de l’Italie.

Advertisement

Les vols internationaux ont repris en Algérie depuis le 1er juin dernier. Actuellement, la compagnie nationale Air Algérie dessert quatre pays de l’espace Schengen. Il s’agit de la France, qui est la première destination étrangère des algériens, ainsi que de l’Allemagne, l’Espagne et L’Italie.

Ce dernier pays bénéficie actuellement de six liaisons par semaine au totale avec l’Algérie. Sur ce chiffre, Air Algérie assure trois liaisons chaque mardi, jeudi et samedi. Dans le cadre de l’application du principe de réciprocité, la compagnie ITA Airways, remplaçante d’Alitalia assure également le même nombre de vols.

Nouveau communiqué d’Air Algérie pour les voyageurs

Dans ce contexte, Air Algérie a publié un nouveau communiqué à l’adresse de ses clients souhaitant voyager en Italie. La compagnie publique algérienne rappelle ainsi les conditions d’accès au territoire de ce pays de l’espace Schengen.

Tout d’abord, il faut savoir que seules quelques catégories de personnes peuvent voyager dans le sens AlgérieItalie à l’heure actuelle. Il s’agit des ressortissants européens et des membres de leur famille, des étudiants, des algériens résidant légalement en Italie, ainsi que de toute autre personne en mesure de justifier son déplacement par un motif impérieux. L’Italie n’autorise pas encore l’accès à son territoire pour les touristes en provenance de l’Algérie.

Les personnes éligibles à l’entrée sur le territoire italien doivent, entre autres mesures, remplir une fiche de traçabilité qui est disponible sur le site https://app.euplf.eu/. Ce document devra être présenté par le passager lors de l’embarquement, a rappelé la compagnie nationale.

Les voyageurs au départ de l’Algérie doivent également présenter un test PCR de moins de 72 heures ou antigénique de moins de 24 heures pour pouvoir entrer sur le territoire italien. Les voyageurs vaccinés avec l’un des quatre vaccins reconnus par l’Italie (Pfizer, Moderna, Astrazeneca et Johnson & Johnson) sont également tenus de présenter leur Pass vaccinal.

Enfin, la compagnie aérienne nationale rappelle que les voyageurs doivent se soumettre à une période d’isolement de 10 jours à compter de la date de leur arrivée en Italie. À la fin de cette période, les concernés doivent effectuer un nouveau test de dépistage.

Lire également : Omicron et fermeture des frontières en Algérie : le conseil scientifique a tranché

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici