Voyages et immigration – Quelques pays d’Europe ont autorisé les voyages sur leur territoire pour les touristes algériens sous conditions, dans le cadre de la reprise progressive des vols pour cette saison estivale.

Advertisement

Les frontières algériennes sont partiellement ouvertes dans les deux sens, et ce depuis le 1er juin dernier. Pour les voyageurs en provenance de l’étranger, ils doivent se soumettre à un protocole sanitaire strict. Ceux-ci doivent ainsi présenter un test PCR réalisé moins de 36 heures avant la date de leur départ, et observer une période d’isolement de cinq jours dans un hôtel une fois arrivés en Algérie. Les frais de cette procédure, dont le montant a été fixé à 33.000 dinars sont à la charge exclusive des voyageurs, à l’exception des étudiants et des personnes âgées à faible revenu qui en sont exemptés.

Concernant les voyages dans le sens Algérie-étranger, ils restent soumis uniquement aux conditions d’entrée des pays de destination. Le gouvernement algérien a mis fin à l’obligation d’obtenir une autorisation de sortie du territoire national, qui était en vigueur depuis plusieurs mois. L’Algérie étant classé comme pays à risque sanitaire, la plupart des pays n’autorisent actuellement pas les voyages non essentiels pour les algériens.

Touristes algériens : voici les conditions d’entrée en Europe

Toutefois, quatre pays d’Europe ont annoncé la reprise de l’accueil des touristes algériens sous conditions. Il s’agit de l’Espagne, de l’Allemagne, de la Bulgarie et de l’Albanie, ces deux derniers ne faisant pas partie de l’Espace Schengen. Concernant l’Espagne, elle n’autorisent les voyages que pour les touristes vaccinés avec l’un des vaccins autorisés par son gouvernement. Il s’agit des quatre vaccins approuvés par l’Agence européenne du médicament (Pfizer, AstraZeneca, Moderna et Johnson & Johnson) ainsi que de Sinovac, Sinopharm et Serum Institute of India. Les personnes concernées doivent ainsi présenter une preuve de vaccination datant d’au moins 14 jours avant la date de leur voyage.

L’Allemagne autorise quant à elle les touristes algériens à entrer sur son territoire sans obligation de vaccination. Comme pour l’Espagne, les autorités de ce pays exigent que les personnes vaccinées aient complété leur schéma de vaccination au minimum 14 jours avant la date de leur départ. Pour les voyageurs non-vaccinés, ils doivent présenter un test PCR réalisé moins de 48 heures avant la date de leur départ. Ceux-ci « pourraient être soumis à une quarantaine pendant dix ou quatorze jours » à leur arrivée en Allemagne, a précisé la compagnie nationale Air Algérie il y a quelques jours. La Bulgarie et l’Albanie, qui ne font pas partie de l’Espace Schengen n’exigent quant à eux pas de confinement pour les touristes algériens non-vaccinés.

Lire également : Touristes algériens : deux pays accessibles en Europe

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici