Voyages et immigration – Le protocole sanitaire mis en place par l’Algérie pour les voyages au départ et à destination de son territoire suscite un véritable scandale, suite à des révélations mettant en cause son efficacité.

Advertisement

De nombreux pays dans le monde, et notamment en Europe vivent une nouvelle vague inquiétante de la Covid-19 en cette fin d’année. La France, qui est la première destination étrangère des algériens a enregistré un nouveau record de contaminations hier samedi, avec plus de 100.000 nouveaux cas confirmés.

L’apparition du variant Omicron, originaire d’Afrique du Sud suscite également les inquiétudes, alors que plusieurs pays ont commencé à renforcer les contrôles à leurs frontières. En Algérie, les voyageurs par voie maritime doivent désormais présenter une preuve de vaccination complète contre la maladie pour pouvoir voyager. Cette mesure ne concerne toutefois pas les personnes entrant et sortant du territoire national par voie aérienne.

Les autorités n’ont également pas renforcé le protocole sanitaire auquel doivent se conformer les voyageurs. Plusieurs spécialistes, qui se sont exprimés à ce sujet ces dernières semaines, estiment que les mesures actuelles (test PCR au départ et antigénique à l’arrivée) restent suffisantes pour prévenir une nouvelle vague de la maladie.

Voyages vers l’Algérie : le protocole sanitaire fait scandale

Pourtant, le protocole sanitaire appliqué pour les voyages au départ et à destination de l’Algérie commence à susciter un véritable scandale suite à des révélations mettant en cause son efficacité. Cette question s’est en effet posée après la détection de deux cas positifs au variant Omicron, qui avaient pourtant voyagé avec des tests PCR négatifs.

Le deuxième cas détecté au niveau de l’aéroport d’Alger aurait même présenté un résultat négatif lors du test antigénique qu’il a subi à son arrivée. Selon le Dr Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de Covid-19, il s’agit d’un cas tout à fait normal.  « C’est tout à fait possible d’avoir ce genre de cas. Probablement, le virus n’avait pas encore incubé quand il a fait le test. On n’est également pas à l’abri d’un faux résultat. Tout peut arriver », a dit le même spécialiste cité ce dimanche par le média spécialisé Visa Algérie.

Selon le même média, plusieurs autres cas de voyageurs contaminés ont également été recensés, dont certains qui ont présenté un résultat négatif à leur embarquement. « Certains passagers présentent de faux tests PCR avant de venir. C’est de l’inconscience », dénonce une source citée par ledit média.

Dans ce contexte, les autorités algériennes sont donc appelées à renforcer le contrôle des voyageurs, dans un contexte où les pays du monde redoublent de vigilance face à la menace d’une nouvelle vague du variant Omicron.

Lire également : Remboursement des billets, programme : Air Algérie explique (vidéo)

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici