Voyages et immigration – Alors que la situation sanitaire dans le monde commence de nouveau à se dégrader, de nombreux voyageurs craignent une nouvelle fermeture des frontières de l’Algérie.

Advertisement

La situation sanitaire dans plusieurs pays d’Europe commence à devenir inquiétante, et ce après la détection d’un nouveau variant du Covid-19 qui commence à se propager dans plusieurs pays. Baptisé Omicron, celui-ci est apparu pour la première fois en Afrique du Sud et commence à gagner du terrain dans plusieurs pays du vieux continent.

Ce nouveau variant est particulièrement préoccupant à cause de sa très forte contagiosité, ainsi que d’une possible résistance aux vaccins actuellement utilisés. En France, aucun cas confirmé n’a encore été enregistré, mais le gouvernement de ce pays se prépare déjà à faire face à ce nouveau variant.

Face à cette situation, plusieurs pays ont déjà prix les devants et annoncé des mesures de prévention. C’est notamment le cas du Maroc, qui a suspendu tous ses vols avec la France depuis hier dimanche.

Vers une nouvelle fermeture des frontières en Algérie ?

Dans ce contexte, de nombreux voyageurs craignent une nouvelle décision de fermeture des frontières de l’Algérie dans le cadre de la prévention contre l’importation contre le variant Omicron. Néanmoins, une telle décision ne semble actuellement pas à l’ordre du jour.

C’est en tout cas ce qu’estime le Pr Riyad Mahyaoui, membre du comité scientifique de suivi de la pandémie de covid-19 qui s’est exprimé sur la question ce lundi 29 novembre. « Nous devons attendre quelques semaines pour savoir précisément l’impact de ce variant », a-t-il dit dans un entretien accordé au média en ligne TSA. Le même spécialiste estime également qu’une réduction du nombre de vols ne sera pas nécessaire. « Les pays qui l’ont fait (qui ont suspendu des vols, ndlr) sont ceux qui avaient beaucoup de liaisons avec l’Afrique du Sud ».

« C’est surtout l’Afrique du Sud qui est touchée. Après avoir déclaré le premier cas du variant sur son territoire, elle a vu le monde fermer ses frontières avec elle, ce qui est en train de pénaliser économiquement ce pays. Mais elle a le mérite d’avoir été honnête en lançant l’alarme », a dit le même spécialiste.

Lire également : Billets vers l’Algérie : annonces importantes du premier ministre

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici