Voyages et immigration – Les voyageurs algériens pourraient bientôt bénéficier de tests de dépistage anti covid-19 totalement gratuits. De nombreux spécialistes ont en effet lancé un appel dans ce sens au gouvernement.

Advertisement

L’Algérie est actuellement frappée par une nouvelle vague de covid-19, et les chiffres des contaminations ont atteint des sommets historiques ces derniers jours. Mardi 25 janvier, le ministère de la santé avait ainsi fait état de 2512 cas positifs en l’espace de 24 heures. Il s’agit du bilan le plus lourd depuis l’apparition de la maladie dans le pays à la fin du mois de février 2020.

Dans ce contexte, une polémique a éclaté au sujet des prix des tests de dépistage, qui sont hors de portée de nombreux citoyens. En moyenne, il faut ainsi débourser pas moins de 3000 dinars pour un test antigénique et 8000 dinars pour un test PCR. Les tarifs peuvent également grimper si le personnel médical estime que la personne concernée a besoin d’analyses plus approfondies, de scanners… etc qui coûtent tout aussi cher que les tests de dépistage.

Des tests de dépistage gratuits pour les voyageurs algériens ?

Ainsi, plusieurs spécialistes ont appelé le gouvernement à rendre plus accessibles les tarifs des tests de dépistage pour tous les citoyens algériens, dont les voyageurs, qui pourraient ainsi bénéficier de tests gratuits. « Si on veut vraiment prendre en charge cette pandémie sous tous les aspects, il faut une prise en charge par l’Etat de ces tests. Pourquoi ne pas les rendre gratuits », a notamment déclaré le Dr Mohamed Yousfi, président de la Société algérienne d’infectiologie dans une déclaration au média en ligne TSA.

De son côté, le ministre de la santé, Abderrahmane Benbouzid s’est également exprimé sur cette question. Selon lui, les prix élevés des tests s’expliquent notamment par la très forte demande, que les structures sanitaires publiques ne peuvent pas prendre en charge. « On ne peut pas servir tout le monde. On ne peut pas assurer (des tests) à tout le monde. Les hôpitaux et établissements publics font des tests PCR mais ils reçoivent tout le monde. Il peut arriver qu’ils ne puissent pas satisfaire tout le monde », a-t-il dit sur le plateau de la chaîne de télévision publique Canal Algérie. « la demande est supérieure aux moyens », a reconnu le même responsable.

Néanmoins, M.Benbouzid a annoncé la signature d’un accord autorisant les pharmacies à travers le territoire national à effectuer des tests de dépistage, qui étaient jusque là disponibles uniquement au niveau des laboratoires d’analyses. Le ministre a ainsi estimé que cette mesure « va peut-être réduire les prix » desdits tests. « Les tests antigéniques sont arrivés maintenant jusqu’ à 1700 DA. Il y a une compétition. Heureusement que c’est dans le sens souhaité », a-t-il dit.

Lire également : France-Algérie : les passagers échappent de justesse à une véritable catastrophe

Advertisement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici